Discussion:
remplacer fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn
(trop ancien pour répondre)
paul
2017-07-30 09:55:37 UTC
Permalink
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
Pascal-J
2017-07-30 10:12:43 UTC
Permalink
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
Le fil metallique de la goupille de l'extincteur par exemple ;>)
Benoit-Pierre DEMAINE
2017-07-30 10:35:35 UTC
Permalink
Post by paul
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
Vérifier si c'était un lent ou un rapide, puis racheter le même.

Un fusible lent peut être remplacé par un réamorçable, ou un disjoncteur
thermique.

Un fusible rapide, ça se remplace par un magnéto-thermique, mais sous calibré.

L'absence de détails, de photos, et de contexte empêche de fournir une
réponse constructive. Puisque la réponse évidente serait "racheter le
même", si vous voulez le remplacer par autre chose, il faut absolument
TOUS les détails, pour faire des études de faisabilité:
- caractéristiques détaillées du fusible (tension de service, tension
crète, courant de rupture, vitesse, amortisseur d'explosion ? verre
transparent ou opaque, présence de sable ? ...)
- espace disponibles
- circuits amonts et aval

Parce que moi j'ai jamais vu de fusible 230V 8A dans aucun micro-onde.
J'ai vu des 0.1A 2kV ... voir des 10KV dans des TV.

Après, tant que la ligne est correctement protégée, et qu'on dispose d'un
extincteur à proximité de l'appareil, au pire l'appareil prend feu.
--
Post by paul
o_/ DEMAINE Benoît-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

"So all that's left, Is the proof that love's not only blind but deaf."
(FAKE TALES OF SAN FRANCISCO, Arctic Monkeys)
Stanislas
2017-07-30 11:31:12 UTC
Permalink
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
Post by paul
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
Vérifier si c'était un lent ou un rapide, puis racheter le même.
Un fusible lent peut être remplacé par un réamorçable, ou un disjoncteur
thermique.
Un fusible rapide, ça se remplace par un magnéto-thermique, mais sous calibré.
L'absence de détails, de photos, et de contexte empêche de fournir une
réponse constructive. Puisque la réponse évidente serait "racheter le
même", si vous voulez le remplacer par autre chose, il faut absolument
- caractéristiques détaillées du fusible (tension de service, tension
crète, courant de rupture, vitesse, amortisseur d'explosion ? verre
transparent ou opaque, présence de sable ? ...)
- espace disponibles
- circuits amonts et aval
Parce que moi j'ai jamais vu de fusible 230V 8A dans aucun micro-onde.
J'ai vu des 0.1A 2kV ... voir des 10KV dans des TV.
Après, tant que la ligne est correctement protégée, et qu'on dispose d'un
extincteur à proximité de l'appareil, au pire l'appareil prend feu.
A propos de fusibles je vous raconte mes aventures :

Dans un appareil de mesure au travail : Quelqu'un avait remplacé le
fusible en verre de 20 x 5 par un cylindre e 20 x 5 en cuivre rouge.

Et dans mon immeuble, j'interviens sur l'installation a cause d'un
problème d'éclairage extérieur. Et la, effaré, je constate que
quelqu'un avait bobiné TOUS les fusibles du tableau électrique dans du
papier d'aluminium.
J'enlève le paier d'alu : Aucun fusible n'est grillé.
paul
2017-07-30 17:05:14 UTC
Permalink
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
Parce que moi j'ai jamais vu de fusible 230V 8A dans aucun micro-onde.
J'ai vu des 0.1A 2kV ... voir des 10KV dans des TV.
c bien un 8a 230v 20*5mn ceramique
c'est parceque je n'étais pas sur qu'il n'y ait pas une autre panne ,en
fait j'ai utillisé pour essayer le micro onde un fil de plomb (le meme
qui est utilé sur les fusible porcelaine ) bon mon essai a été concluant
le u onde fonctionne
mais curieusement le fusible ,en plomb donc, a claquer a l'ouverture de
la porte
mais j'ai stapper un contact de porte ,qui est a l'origine du non
fonctionnement de l'appareil un "doigt' en plastique s'est tordu et
n'appuie pas a l'endroit ou il devrait appuyer ,j'imagine que j'ai
contrarié le fonctionnement électrique du u onde en laissant ce contact
fermé alors qu'il est normalement ouvert lors de l'ouverture de la porte

au fait il n'y a pas de fusible sur la haute tension des tv
tht que de souvenirs!
F1TAY
2017-07-30 17:34:24 UTC
Permalink
Vous ferriez mieux d'arrêter de bricoler sur votre four micro-ondes
d'une part vous risquez de déclencher un incendie et d'autre part si
vous mettez les doigts là où il faut pas vous risqué de mourir. Pour
votre info dans un four un micro-ondes il y a de la haute tension sous
une forte intensité et c'est mortel. Quand on n'y connais rien mieux
vaut éviter d'essayer de dépanner un four micro-ondes si on tient à la
vie.
Daniel
Post by paul
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
Parce que moi j'ai jamais vu de fusible 230V 8A dans aucun micro-onde.
J'ai vu des 0.1A 2kV ... voir des 10KV dans des TV.
c bien un 8a 230v 20*5mn ceramique
c'est parceque je n'étais pas sur qu'il n'y ait pas une autre panne ,en fait
j'ai utillisé pour essayer le micro onde un fil de plomb (le meme qui est
utilé sur les fusible porcelaine ) bon mon essai a été concluant le u onde
fonctionne
mais curieusement le fusible ,en plomb donc, a claquer a l'ouverture de la
porte
mais j'ai stapper un contact de porte ,qui est a l'origine du non
fonctionnement de l'appareil un "doigt' en plastique s'est tordu et n'appuie
pas a l'endroit ou il devrait appuyer ,j'imagine que j'ai contrarié le
fonctionnement électrique du u onde en laissant ce contact fermé alors qu'il
est normalement ouvert lors de l'ouverture de la porte
au fait il n'y a pas de fusible sur la haute tension des tv
tht que de souvenirs!
paul
2017-07-31 06:06:09 UTC
Permalink
Post by F1TAY
Vous ferriez mieux d'arrêter de bricoler sur votre four micro-ondes
d'une part vous risquez de déclencher un incendie et d'autre part si
vous mettez les doigts là où il faut pas vous risqué de mourir. Pour
votre info dans un four un micro-ondes il y a de la haute tension sous
une forte intensité et c'est mortel. Quand on n'y connais rien mieux
vaut éviter d'essayer de dépanner un four micro-ondes si on tient à la vie.
Daniel
merci daniel pour vos recommandations mais vous gagneriez a avoir plus
de discernement,vous vous doutez bien que c'est parceque j'ai de
l'expérience que je tente de reparer ce u onde (de la recup gratuit)
j'ai travaillé une bonne partie de ma vie sous tension (pas nerveuse
mais "en live") parce que c'était techniquement impossible de faire
autrement .autremnet dit j'ai appris,a mes dépent la dangereusité du
secteur et ht .soi dit en passant les bennes des déchetteries sont
pleines d'appareils réparables ,mais par méconnaissance leur
propriétaire n'a pas put intervenir et faire une intervention ce qui
fait le bonheur des fabriquants...
JKB
2017-07-31 06:53:00 UTC
Permalink
Le Mon, 31 Jul 2017 08:06:09 +0200,
Post by paul
Post by F1TAY
Vous ferriez mieux d'arrêter de bricoler sur votre four micro-ondes
d'une part vous risquez de déclencher un incendie et d'autre part si
vous mettez les doigts là où il faut pas vous risqué de mourir. Pour
votre info dans un four un micro-ondes il y a de la haute tension sous
une forte intensité et c'est mortel. Quand on n'y connais rien mieux
vaut éviter d'essayer de dépanner un four micro-ondes si on tient à la vie.
Daniel
merci daniel pour vos recommandations mais vous gagneriez a avoir plus
de discernement,vous vous doutez bien que c'est parceque j'ai de
l'expérience que je tente de reparer ce u onde (de la recup gratuit)
j'ai travaillé une bonne partie de ma vie sous tension (pas nerveuse
mais "en live") parce que c'était techniquement impossible de faire
autrement .autremnet dit j'ai appris,a mes dépent la dangereusité du
secteur et ht .soi dit en passant les bennes des déchetteries sont
pleines d'appareils réparables ,mais par méconnaissance leur
propriétaire n'a pas put intervenir et faire une intervention ce qui
fait le bonheur des fabriquants...
Dans ce cas, vous sauriez qu'il y a plus intelligent que de
remplacer un fusible par un fil de cuivre. Un fusible ne saute
jamais sans raison.

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
bp
2017-07-31 18:29:25 UTC
Permalink
Post by JKB
Dans ce cas, vous sauriez qu'il y a plus intelligent que de
remplacer un fusible par un fil de cuivre. Un fusible ne saute
jamais sans raison.
JKB
Ben des fois on se le demande!

micro onde récupéré dans les "gros" il y a 15 ans, fusible HS.
coup d'oeil pour voir grosso modo un problème alentour : rien
remise d'un fuible sous forme de fil plomb des portes fusibles d'avant
guerre 1 A taillé au cuter pour réduire encore le diametre et depuis 15
ans il tourne!

Comme quoi les machines c'est comme les humains, : de temps en temps ça
pète un plomb ;-)
JKB
2017-07-31 18:54:36 UTC
Permalink
Le Mon, 31 Jul 2017 20:29:25 +0200,
Post by bp
Post by JKB
Dans ce cas, vous sauriez qu'il y a plus intelligent que de
remplacer un fusible par un fil de cuivre. Un fusible ne saute
jamais sans raison.
JKB
Ben des fois on se le demande!
Jamais.

Ce qui peut arriver, c'est une fuite de courant dans le magnétron ou
le transformateur haute tension qui fait qu'un fusible taré juste
saute et qu'un autre taré un peu plus large ne saute plus. Mais c'est
tout de même un défaut de l'appareil. Et si c'est le magnétron qui a
une fuite, ça peut finir par arquer sérieusement.
Post by bp
micro onde récupéré dans les "gros" il y a 15 ans, fusible HS.
coup d'oeil pour voir grosso modo un problème alentour : rien
remise d'un fuible sous forme de fil plomb des portes fusibles d'avant
guerre 1 A taillé au cuter pour réduire encore le diametre et depuis 15
ans il tourne!
Comme quoi les machines c'est comme les humains, : de temps en temps ça
pète un plomb ;-)
Je n'ai encore jamais vu un fusible claquer tout seul (contrairement
à des varistances). S'il claque, c'est qu'il a une bonne raison de
claquer.

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Pascal-J
2017-07-31 20:36:57 UTC
Permalink
Post by JKB
Je n'ai encore jamais vu un fusible claquer tout seul (contrairement
à des varistances). S'il claque, c'est qu'il a une bonne raison de
claquer.

Oui, mais cela peut etre du a un probleme en amont, que ce soit surtension ou injection de composante CC, le fusible fait son office
sans que l'appareil qu'il protège soit fautif.

Et puis dans le cas de charges a fort courant de démarrage tu a les efforts électro dynamique qui peuvent détériorer petit a petit
le fusible (les vibrations aussi).
Pascal-J
2017-07-31 08:44:24 UTC
Permalink
Post by paul
j'ai travaillé une bonne partie de ma vie sous tension
Cela explique bien des choses ;>)
paul
2017-07-31 12:47:31 UTC
Permalink
Post by Pascal-J
Post by paul
j'ai travaillé une bonne partie de ma vie sous tension
Cela explique bien des choses ;>)
connais tu la résistivité d'un fil de cuivre 0.2mn carré sur 18mn de
longueur? en fait l'équivalent d'un fusible ,parcouru par une tension de
230v.c'était le post initial
JKB
2017-07-31 13:00:25 UTC
Permalink
Le Mon, 31 Jul 2017 14:47:31 +0200,
Post by paul
Post by Pascal-J
Post by paul
j'ai travaillé une bonne partie de ma vie sous tension
Cela explique bien des choses ;>)
connais tu la résistivité d'un fil de cuivre 0.2mn carré sur 18mn de
longueur? en fait l'équivalent d'un fusible ,parcouru par une tension de
230v.c'était le post initial
Sais-tu quelle est la différence entre un fil de cuivre et un
fusible de même résistivité ? Un fusible, c'est un truc qui n'est
pas conçu pour être linéaire. Ce n'est pas un simple bout de plomb,
c'est un peu plus subtil que cela.

Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire !

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Benoit-Pierre DEMAINE
2017-08-12 13:59:18 UTC
Permalink
Post by JKB
Sais-tu quelle est la différence entre un fil de cuivre et un
fusible de même résistivité ?
Le courant auquel ils vont fondre, à cause de la différence de TEMPERATURE
DE FUSION ...
--
Post by JKB
o_/ DEMAINE Benoît-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

"So all that's left, Is the proof that love's not only blind but deaf."
(FAKE TALES OF SAN FRANCISCO, Arctic Monkeys)
Pascal-J
2017-07-31 13:04:56 UTC
Permalink
'un fusible ,parcouru par une tension de 230v.
;>)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
JKB
2017-07-31 13:16:20 UTC
Permalink
Le Mon, 31 Jul 2017 15:04:56 +0200,
Post by Pascal-J
'un fusible ,parcouru par une tension de 230v.
;>)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
Rhoh p'taing, je ne l'avais même pas vue, celle-là... :-P En même
temps, sur le forum machin chose, il y a bien un gus qui parle d'un
courant en Ah...

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Pascal-J
2017-07-31 13:13:57 UTC
Permalink
Post by paul
connais tu la résistivité d'un fil de cuivre 0.2mn carré sur 18mn de
longueur?

Oui, en gros 10µ ohms

Et plus sérieusement dans un fusible ce n'est pas la résistivité totale qui compte mais la densité de courant permise qui variera
selon que la section soit ronde, carrée, rectangulaire ou complexe. La fusion n'a pas a etre sur la longueur totale mais uniquement
en un point précis, voir par ex les fusibles haute puissance de protection thyristor en dents de peigne (et avec de très petites
dents).

Ce message est pour les autres lecteurs, parceque la j'espère vraiment que tu trolle ;>)
Den
2017-08-01 06:18:41 UTC
Permalink
paul wrote:
< parcouru par une tension de
230v.
Hum... "parcourir" quelle distance ? Les quelque 60 cm d'un micronde? A
50 Hz ? Pas d'ondes stationnaires dans ce cas.

Den
Jacques DASSIÉ
2017-08-02 09:52:55 UTC
Permalink
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
Parce que moi j'ai jamais vu de fusible 230V 8A dans aucun micro-onde.
J'ai vu des 0.1A 2kV ... voir des 10KV dans des TV.
Vous ferriez mieux d'arrêter de bricoler sur votre four micro-ondes d'une
part vous risquez de déclencher un incendie et d'autre part si vous mettez
les doigts là où il faut pas vous risqué de mourir. Pour votre info dans un
four un micro-ondes il y a de la haute tension sous une forte intensité et
c'est mortel. Quand on n'y connais rien mieux vaut éviter d'essayer de
dépanner un four micro-ondes si on tient à la vie.
Daniel
Vous ne croyez pas si bien dire !
Le radioélectricien de notre petite ville est décédé, électrocuté sur
le four micro-ondes qu'il était en train de dépanner.
Le magnétron était un Toshiba 2M172AJ qui fonctionne sous 4350 volts et
consomme 350 Ma. Il tourne à 2460 MHz. Son alim constitue donc une
véritable chaise électrique.

Conseil d'un vieux routier, qui a travaillé sur des radars dont
l'impulsion d'émission faisait 250000 volts et le klystron bouffait
1000 ampères pendant 2,5 microsecondes : sur de la HT, porter des
semelles crêpe et toujours avoir une main dans la poche.
Ça limite sérieusement les dégats !
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Pascal-J
2017-08-06 09:32:57 UTC
Permalink
Post by Jacques DASSIÉ
l'impulsion d'émission faisait 250000 volts et le klystron bouffait
1000 ampères

Impulsion de 250MW !!!!!, c'était quoi ? De mémoire les E2/E3 c'est dans les 2MW de mémoire, les centaures dans les400k, les russes
BF boostaient nettement plus certes, ou alors rendement degueu du klystron. En tout cas pour 625kJ a distribuer cela fait une belle
batterie de condos.

Et avec quel système de commande (grosraton ) ?
Michel MARTIN
2017-07-30 17:34:55 UTC
Permalink
Post by paul
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
Parce que moi j'ai jamais vu de fusible 230V 8A dans aucun micro-onde.
J'ai vu des 0.1A 2kV ... voir des 10KV dans des TV.
c bien un 8a 230v 20*5mn ceramique
c'est parceque je n'étais pas sur qu'il n'y ait pas une autre panne ,en
fait j'ai utillisé pour essayer le micro onde un fil de plomb (le meme
qui est utilé sur les fusible porcelaine ) bon mon essai a été concluant
le u onde fonctionne
mais curieusement le fusible ,en plomb donc, a claquer a l'ouverture de
la porte
mais j'ai stapper un contact de porte ,qui est a l'origine du non
fonctionnement de l'appareil un "doigt' en plastique s'est tordu et
n'appuie pas a l'endroit ou il devrait appuyer ,j'imagine que j'ai
contrarié le fonctionnement électrique du u onde en laissant ce contact
fermé alors qu'il est normalement ouvert lors de l'ouverture de la porte
au fait il n'y a pas de fusible sur la haute tension des tv
tht que de souvenirs!
Houla!! Le contact de fermeture de la porte du four à micro-ondes est
strappé?
Cela signifie qu'il y a de fortes chances que ce four envoie des
micro-ondes, même si la porte est ouverte.
Danger absolu.
Je suis courageux, mais pas téméraire à ce point.
Michel
bp
2017-07-31 18:32:10 UTC
Permalink
Post by Michel MARTIN
Houla!! Le contact de fermeture de la porte du four à micro-ondes est
strappé?
Cela signifie qu'il y a de fortes chances que ce four envoie des
micro-ondes, même si la porte est ouverte.
Danger absolu.
Je suis courageux, mais pas téméraire à ce point.
Michel
effectivement le seul truc que je respecte c'est la fermeture correcte
de la porte sinon poubelle
Benoit-Pierre DEMAINE
2017-07-30 18:21:59 UTC
Permalink
Post by paul
c'est parceque je n'étais pas sur qu'il n'y ait pas une autre panne ,en
fait j'ai utillisé pour essayer le micro onde un fil de plomb (le meme qui
est utilé sur les fusible porcelaine ) bon mon essai a été concluant le u
onde fonctionne
mais curieusement le fusible ,en plomb donc, a claquer a l'ouverture de la
porte
mais j'ai stapper un contact de porte ,qui est a l'origine du non
fonctionnement de l'appareil un "doigt' en plastique s'est tordu et
n'appuie pas a l'endroit ou il devrait appuyer ,j'imagine que j'ai
contrarié le fonctionnement électrique du u onde en laissant ce contact
fermé alors qu'il est normalement ouvert lors de l'ouverture de la porte
J'ai dit que ce que vous décrivez ne correspond à aucun uOnde que j'ai
démonté; et plus vous parlez du votre, plus ça me semble divergent de ce
que je connais; j'ai déjà demandé une description de ce que le fusible
protège, j'ai pas eu de réponse.

Moi, j'ai toujours vu le détecteur d'ouverture de porte en série avec le
primaire du transfo. Et dans aucun de ceux que j'ai démonté, il ne peut y
avoir de relation entre le moindre défaut du bouton, et une protection qui
saute. La seule chose imaginable serait un court-circuit avec le chassis,
mais là on ferait sauter le différentiel, pas le fusible, pas même un
interne. Et si vous bossez sur du 220 sans différentiel, vous êtes suicidaire.

Bref, strapper ou pas le bouton ne peut, selon ce que j'ai démonté, ne
peut pas avoir le moindre impacte sur aucun fusible. Fut-il en série avec
le bouton et le primaire.

Et même si le doigt de porte avait endommagé le bouton, toutes les cosses
ayant TOUJOURS des isolateurs, même en détruisant sévèrement le bouton, il
reste impossible que les bornes aillent toucher le chassis (et ça ferait
encore sauter le diff, pas un disjoncteur ni un fusible). Pour faire
sauter le fusible, il faudrait un surcourant dans ce qu'il est censé
protéger; et comme vous refusez de répondre aux questions ...

Un bouton, par définition, a pour but dans la vie de permettre un
court-circuit. Courcircuiter un bouton ... c'est donc faire la même chose
que le bouton lui même.

Si le fusible est en relation avec le bouton, la seule chose qu'il peut
protéger, c'est le primaire. Mais, avant que le fusible n'entre en jeu, il
faudrait que le primaire soit sacrément endommagé pour que le fusible
fonde. Et si le fusible a fondu, il y a fort à parier que le fusible
thermique interne au primaire ait fondu lui aussi.

Si le fusible n'est pas lié au bouton, pourquoi en parler ?

Si le bouton n'est pas en série avec le primaire, alors on est très très
loin de ce que je connais. Certes, le bouton en série sur le primaire
coute assez chère à fabriquer: certifié 16A charge inductive, c'est pas
donné (d'ailleurs, ça crame assez vite: 12 mois d'utilisation par une
jeune mère qui chauffe son biberon 30s, et passe son temps à ouvrir la
porte sans jamais s'occuper du minuteur). Mais faire autrement serait un
risque pour la sécurité de l'utilisateur. C'est un des rares points ou les
constructeurs sont obligés de faire les choses en grand, et payer plein pot.

Quelle que soit la panne de l'appareil, avec un différentiel 30mA, vous
êtes protégés. Et pour protéger la machine, un disjoncteur
magneto-thermique 10A (fonctionnement permanent garanti), voir 5A (sautera
après 1 à 3mn d'utilisation; mais sera plus sensible en cas de défaut de
la machine pour vos tests) durant les premiers jours de remise en service
(puis 10A pour un usage normal).
Post by paul
au fait il n'y a pas de fusible sur la haute tension des tv
tht que de souvenirs!
On a pas démonté les mêms TVs.
--
Post by paul
o_/ DEMAINE Benoît-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

"So all that's left, Is the proof that love's not only blind but deaf."
(FAKE TALES OF SAN FRANCISCO, Arctic Monkeys)
Benoit-Pierre DEMAINE
2017-07-30 18:24:46 UTC
Permalink
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
voir 5A (sautera
après 1 à 3mn d'utilisation
Possible qu'un disjoncteur ordinaire (courbe C) de 5A saute immédiatement
à la mise en route du micro-onde. Envisager alors un courbe D; mais rare
et difficile à trouver pour un quidam.

Ne pas oublier que le fusible a été calibré avec des marges. Un
disjoncteur 5A devrait suffire en remplacement du fusible 8A.

Mais tant qu'on ne sait pas ce qu'il protège, ni si c'était un rapide,
impossible de savoir quelle type de disjoncteur est approprié ...
--
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
o_/ DEMAINE Benoît-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

"So all that's left, Is the proof that love's not only blind but deaf."
(FAKE TALES OF SAN FRANCISCO, Arctic Monkeys)
paul
2017-07-31 06:47:23 UTC
Permalink
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
Post by paul
c'est parceque je n'étais pas sur qu'il n'y ait pas une autre panne ,en
fait j'ai utillisé pour essayer le micro onde un fil de plomb (le meme qui
est utilé sur les fusible porcelaine ) bon mon essai a été concluant le u
onde fonctionne
mais curieusement le fusible ,en plomb donc, a claquer a l'ouverture de la
porte
mais j'ai stapper un contact de porte ,qui est a l'origine du non
fonctionnement de l'appareil un "doigt' en plastique s'est tordu et
n'appuie pas a l'endroit ou il devrait appuyer ,j'imagine que j'ai
contrarié le fonctionnement électrique du u onde en laissant ce contact
fermé alors qu'il est normalement ouvert lors de l'ouverture de la porte
J'ai dit que ce que vous décrivez ne correspond à aucun uOnde que j'ai
démonté; et plus vous parlez du votre, plus ça me semble divergent de ce
que je connais; j'ai déjà demandé une description de ce que le fusible
protège, j'ai pas eu de réponse.
Moi, j'ai toujours vu le détecteur d'ouverture de porte en série avec le
primaire du transfo. Et dans aucun de ceux que j'ai démonté, il ne peut y
avoir de relation entre le moindre défaut du bouton, et une protection qui
saute. La seule chose imaginable serait un court-circuit avec le chassis,
mais là on ferait sauter le différentiel, pas le fusible, pas même un
interne. Et si vous bossez sur du 220 sans différentiel, vous êtes suicidaire.
Bref, strapper ou pas le bouton ne peut, selon ce que j'ai démonté, ne
peut pas avoir le moindre impacte sur aucun fusible. Fut-il en série avec
le bouton et le primaire.
Et même si le doigt de porte avait endommagé le bouton, toutes les cosses
ayant TOUJOURS des isolateurs, même en détruisant sévèrement le bouton, il
reste impossible que les bornes aillent toucher le chassis (et ça ferait
encore sauter le diff, pas un disjoncteur ni un fusible). Pour faire
sauter le fusible, il faudrait un surcourant dans ce qu'il est censé
protéger; et comme vous refusez de répondre aux questions ...
Un bouton, par définition, a pour but dans la vie de permettre un
court-circuit. Courcircuiter un bouton ... c'est donc faire la même chose
que le bouton lui même.
Si le fusible est en relation avec le bouton, la seule chose qu'il peut
protéger, c'est le primaire. Mais, avant que le fusible n'entre en jeu, il
faudrait que le primaire soit sacrément endommagé pour que le fusible
fonde. Et si le fusible a fondu, il y a fort à parier que le fusible
thermique interne au primaire ait fondu lui aussi.
Si le fusible n'est pas lié au bouton, pourquoi en parler ?
Si le bouton n'est pas en série avec le primaire, alors on est très très
loin de ce que je connais. Certes, le bouton en série sur le primaire
coute assez chère à fabriquer: certifié 16A charge inductive, c'est pas
donné (d'ailleurs, ça crame assez vite: 12 mois d'utilisation par une
jeune mère qui chauffe son biberon 30s, et passe son temps à ouvrir la
porte sans jamais s'occuper du minuteur). Mais faire autrement serait un
risque pour la sécurité de l'utilisateur. C'est un des rares points ou les
constructeurs sont obligés de faire les choses en grand, et payer plein pot.
Quelle que soit la panne de l'appareil, avec un différentiel 30mA, vous
êtes protégés. Et pour protéger la machine, un disjoncteur
magneto-thermique 10A (fonctionnement permanent garanti), voir 5A (sautera
après 1 à 3mn d'utilisation; mais sera plus sensible en cas de défaut de
la machine pour vos tests) durant les premiers jours de remise en service
(puis 10A pour un usage normal).
le schéma du u onde:
c swa que j'ai court circuité ce qui explique bien que le fusible claque
c mécaniquement que ça ne fonctionne pas
http://www.cjoint.com/c/GGFgOrzQ7kq
Benoit-Pierre DEMAINE
2017-07-31 20:41:13 UTC
Permalink
Post by paul
c swa que j'ai court circuité ce qui explique bien que le fusible claque
c mécaniquement que ça ne fonctionne pas
http://www.cjoint.com/c/GGFgOrzQ7kq
Dingue ... SWC a pour unique but dans la vie de connecter directement la
phase au neutre ? Du coup, au moindre problème dans la mécanique du
bouton, ça saute ...

Quelle subtilité entre F1 et FU ?

Et ça ne change rien à ma réponse déjà donné: disjoncteur magnétothermique
5A pour test, 10A sur long terme, si possible en courbe D.
--
Post by paul
o_/ DEMAINE Benoît-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

"So all that's left, Is the proof that love's not only blind but deaf."
(FAKE TALES OF SAN FRANCISCO, Arctic Monkeys)
JKB
2017-07-30 22:02:36 UTC
Permalink
Le Sun, 30 Jul 2017 19:05:14 +0200,
Post by paul
au fait il n'y a pas de fusible sur la haute tension des tv
tht que de souvenirs!
Je fais dans le tube depuis plus de 20 ans. Je n'ai jamais vu un
montage sérieux sans un fusible sur la HT. Mais vous faites bien ce
que vous voulez.

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
paul
2017-07-31 06:17:22 UTC
Permalink
Post by JKB
Le Sun, 30 Jul 2017 19:05:14 +0200,
Post by paul
au fait il n'y a pas de fusible sur la haute tension des tv
tht que de souvenirs!
Je fais dans le tube depuis plus de 20 ans. Je n'ai jamais vu un
montage sérieux sans un fusible sur la HT. Mais vous faites bien ce
que vous voulez.
JKB
sans blague ? j'ai encor dans la tete les BU508A (j'en ai encor en ma
possession) et autre reference aswo (si ça existe encor!) vous avez
travaillé plus de 20 ans dans le tube et bien voyez vous moi aussi !
de philips a simens en passant par grungig et GRANDIN (si vous voyez ce
que je veux dire...) (si j'avais dit bluesky s'aurait été ...)
mais je n'ai pas souvenir d'un quelquonque fusible sur la ht et je me
demande bien a quoi il aurait put servir ...17kv sous quelques
milliampere ...
JKB
2017-07-31 07:03:38 UTC
Permalink
Le Mon, 31 Jul 2017 08:17:22 +0200,
Post by paul
Post by JKB
Le Sun, 30 Jul 2017 19:05:14 +0200,
Post by paul
au fait il n'y a pas de fusible sur la haute tension des tv
tht que de souvenirs!
Je fais dans le tube depuis plus de 20 ans. Je n'ai jamais vu un
montage sérieux sans un fusible sur la HT. Mais vous faites bien ce
que vous voulez.
JKB
sans blague ? j'ai encor dans la tete les BU508A (j'en ai encor en ma
possession) et autre reference aswo (si ça existe encor!) vous avez
travaillé plus de 20 ans dans le tube et bien voyez vous moi aussi !
de philips a simens en passant par grungig et GRANDIN (si vous voyez ce
que je veux dire...) (si j'avais dit bluesky s'aurait été ...)
mais je n'ai pas souvenir d'un quelquonque fusible sur la ht et je me
demande bien a quoi il aurait put servir ...17kv sous quelques
milliampere ...
J'ai encore utilisé des CX1159A cette année, alors pour tes leçons,
tu repasseras. Dans tous les circuits _bien conçus_, il y a un
fusible sur la haute tension. Il y a même des fusibles spéciaux
calibrés à la dizaine de mA qui ne servent presque qu'à cela et qui
tiennent plusieurs milliers de Volt. Ces fusibles sont là pour
éviter que les transfos ou que les tubes ne sautent au moindre défaut
en se mettant à osciller. Ces fusibles ne sont pas là pour protéger
l'installation en amont mais pour protéger les composants et/ou
l'utilisateur, parce qu'un tube qui arque, ça peut faire du dégât.
Et, pour que ces fusibles claquent plus vite, on peut avoir une diode
sélénium HT en inverse sur les tubes.

Maintenant, mon gars, les fusibles HT des téléviseurs embarquaient
directement ce fusible et on changeait le transformateur plutôt que
le fusible. C'est même une _obligation_ d'avoir un fusible dans le
bobinage et, pour mes propres circuits, je demande des fabrications
expresses avec fusible externe. Mais ce fusible existe toujours.

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
paul
2017-07-31 07:33:51 UTC
Permalink
heu là c'est a quelle époque ? 1897 ?
nan je blague ,bon allez t'en veux combien des fusibles ,une caisse ?


?
Post by JKB
Maintenant, mon gars, les fusibles HT des téléviseurs embarquaient
directement ce fusible et on changeait le transformateur plutôt que
le fusible. C'est même une _obligation_ d'avoir un fusible dans le
bobinage et, pour mes propres circuits, je demande des fabrications
expresses avec fusible externe. Mais ce fusible existe toujours.
JKB
JKB
2017-07-31 08:00:49 UTC
Permalink
Le Mon, 31 Jul 2017 09:33:51 +0200,
Post by paul
heu là c'est a quelle époque ? 1897 ?
nan je blague ,bon allez t'en veux combien des fusibles ,une caisse ?
?
Relis-moi _attentivement_. Mais après tout, tu fais bien ce que tu
veux (j'ajouterais qu'en vertu d'un certain darwinisme, ce n'est pas
pour me déplaire).

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
bilou
2017-07-31 07:42:52 UTC
Permalink
Post by paul
sans blague ? j'ai encor dans la tete les BU508A (j'en ai encor en ma
possession) et autre reference aswo (si ça existe encor!) vous avez
travaillé plus de 20 ans dans le tube et bien voyez vous moi aussi !
de philips a simens en passant par grungig et GRANDIN (si vous voyez ce
que je veux dire...) (si j'avais dit bluesky s'aurait été ...)
mais je n'ai pas souvenir d'un quelquonque fusible sur la ht et je me
demande bien a quoi il aurait put servir ...17kv sous quelques milliampere
...
+100
Surtout qu'un fusible THT c'est énorme ça serait
vraiment pas passé inaperçu.
C'est plutôt de microampères qu'il s'agit:
17KVx1mA = 17W
paul
2017-07-31 08:09:58 UTC
Permalink
Post by bilou
Post by paul
sans blague ? j'ai encor dans la tete les BU508A (j'en ai encor en ma
possession) et autre reference aswo (si ça existe encor!) vous avez
travaillé plus de 20 ans dans le tube et bien voyez vous moi aussi !
de philips a simens en passant par grungig et GRANDIN (si vous voyez ce
que je veux dire...) (si j'avais dit bluesky s'aurait été ...)
mais je n'ai pas souvenir d'un quelquonque fusible sur la ht et je me
demande bien a quoi il aurait put servir ...17kv sous quelques milliampere
...
+100
Surtout qu'un fusible THT c'est énorme ça serait
vraiment pas passé inaperçu.
17KVx1mA = 17W
appliquer la loi d'ohm ici ça n'a rien a voir
il y a des aberation des trucs a peine croyable autant au niveau de la
sécurité qu'au niveau faisabilté ,et pourtant le truc tourne !
JKB
2017-07-31 08:15:09 UTC
Permalink
Le Mon, 31 Jul 2017 09:42:52 +0200,
Post by bilou
Post by paul
sans blague ? j'ai encor dans la tete les BU508A (j'en ai encor en ma
possession) et autre reference aswo (si ça existe encor!) vous avez
travaillé plus de 20 ans dans le tube et bien voyez vous moi aussi !
de philips a simens en passant par grungig et GRANDIN (si vous voyez ce
que je veux dire...) (si j'avais dit bluesky s'aurait été ...)
mais je n'ai pas souvenir d'un quelquonque fusible sur la ht et je me
demande bien a quoi il aurait put servir ...17kv sous quelques milliampere
...
+100
Surtout qu'un fusible THT c'est énorme ça serait
vraiment pas passé inaperçu.
Pour les équipements pros, c'est un fusible à part, d'autant que les
puissances sont assez grandes. Pour les équipements de particuliers,
c'est très généralement dans l'enroulement du transfo HT. Lorsqu'un
transfo HT est mort, c'est bien souvent le fusible interne qui est
grillé.

Entre nous, ces fusibles ne sont pas forcément très longs parce
qu'ils ne sont pas à air et peuvent être repliés sur eux-mêmes.
J'utilise assez souvent des cartouches en verre sous forme de U qui
font moins de deux centimètres sur deux. Il existe aussi des
cartouches en céramique bobinées sur elles-mêmes façon solénoïde et qui
tiennent plusieurs dizaines de kV sous quelques dizaines de mA à
quelques A. Ça ne ressemble pas du tout aux fusibles de monsieur
Enedis.

\begin{ma vie mon oeuvre}
Il y a quelques années, j'ai dû faire de la maintenance sur un
émetteur à ondes courtes. Le technicien de maintenance avait trouvé
malin de remplacer le fusible de la haute tension par un clou, soit
un fusible qui grille lentement à partir de 9672A. C'était la
méthode africaine.

Sur une opération idiote de maintenance de la tête HF, l'impédance de
sortie du tube (une belle tétrode de Thomson refroidie par huile) a
brutalement varié et le circuit de sortie s'est mis à osciller. Et
là, boum la tétrode et l'alimentation HT. Le fusible est là pour
éviter ce genre de cas.

Fusible au primaire : protéger l'installation amont d'un défaut du
circuit.
Fusible au secondaire (HT) : protéger le transformateur HT ou
l'alimentation _et_ l'étage de sortie.
\end{ma vie mon oeuvre}

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Benoit-Pierre DEMAINE
2017-08-12 12:38:46 UTC
Permalink
Post by JKB
Il y a quelques années, j'ai dû faire de la maintenance sur un
émetteur à ondes courtes. Le technicien de maintenance avait trouvé
malin de remplacer le fusible de la haute tension par un clou, soit
un fusible qui grille lentement à partir de 9672A. C'était la
méthode africaine.
Sur une opération idiote de maintenance de la tête HF, l'impédance de
sortie du tube (une belle tétrode de Thomson refroidie par huile) a
brutalement varié et le circuit de sortie s'est mis à osciller. Et
là, boum la tétrode et l'alimentation HT. Le fusible est là pour
éviter ce genre de cas.
1: c'est pour ça qu'aux fusibles, je prfère les disjoncteurs, et autres
fusibles réamorçables. Plus chère à la production, mais au final, beaucoup
mieux pour la durée de vie du produit, et donc, la satisfaction de
l'utilisateur. Mais, je crois que dans de nombreux cas, le remplacement
d'un fusible par un réamorçable est compliqué.

2: lire ton histoire me donne furieusement envie de porter plainte contre
ton prédécésseur, pour lui demander d'assumer financièrement les
conséquences de ses actes ...

3: selon mon expérience, un clou fond entre 50 et 500A. Ta valeur me
semble surestimée ...
--
Post by JKB
o_/ DEMAINE Benoît-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

"So all that's left, Is the proof that love's not only blind but deaf."
(FAKE TALES OF SAN FRANCISCO, Arctic Monkeys)
JKB
2017-08-12 12:47:07 UTC
Permalink
Le Sat, 12 Aug 2017 14:38:46 +0200,
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
Post by JKB
Il y a quelques années, j'ai dû faire de la maintenance sur un
émetteur à ondes courtes. Le technicien de maintenance avait trouvé
malin de remplacer le fusible de la haute tension par un clou, soit
un fusible qui grille lentement à partir de 9672A. C'était la
méthode africaine.
Sur une opération idiote de maintenance de la tête HF, l'impédance de
sortie du tube (une belle tétrode de Thomson refroidie par huile) a
brutalement varié et le circuit de sortie s'est mis à osciller. Et
là, boum la tétrode et l'alimentation HT. Le fusible est là pour
éviter ce genre de cas.
1: c'est pour ça qu'aux fusibles, je prfère les disjoncteurs, et autres
fusibles réamorçables. Plus chère à la production, mais au final, beaucoup
mieux pour la durée de vie du produit, et donc, la satisfaction de
l'utilisateur. Mais, je crois que dans de nombreux cas, le remplacement
d'un fusible par un réamorçable est compliqué.
Le disjoncteur ne peut pas toujours remplacer un fusible. Les
courbes de réponse ne sont pas les mêmes. Dans des montages
électroniques sérieux, il y a un fusible en tête (après le
disjoncteur s'il y en a un) puis un fusible pour chaque élément
sensible. Bon, pour être tout à fait honnête, il est rare de nos
jours de voir des montages sérieux.

Cette histoire de cascade de fusibles est même une obligation pour
les certifications CSA.
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
2: lire ton histoire me donne furieusement envie de porter plainte contre
ton prédécésseur, pour lui demander d'assumer financièrement les
conséquences de ses actes ...
Ça, le client s'en charge.
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
3: selon mon expérience, un clou fond entre 50 et 500A. Ta valeur me
semble surestimée ...
Ça dépend du diamètre du clou. :-P

JKBœ
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
paul
2017-07-31 13:01:29 UTC
Permalink
Post by paul
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
bon finalement j'ai trouvé ça :

http://forums.futura-sciences.com/electronique/574461-fabriquer-fusibles.html
JKB
2017-07-31 13:15:29 UTC
Permalink
Le Mon, 31 Jul 2017 15:01:29 +0200,
Post by paul
Post by paul
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
http://forums.futura-sciences.com/electronique/574461-fabriquer-fusibles.html
Z'êtes joueur. Juste une question. Avez-vous une bonne assurance
(-vie) ? J'ai rarement vu autant de conneries en aussi peu de mots.

Alors je répète une fois de plus : un fusible n'est _pas_ linéaire.
Sinon, avec la dispersion de fabrication, on ne pourrait pas les
calibrer. Je viens de mesurer un fusible 250Vac/100mA sur mon
bureau, il fait _à froid_, 0,05 ohm.

Et si on interdit les fusibles fil depuis des années dans le neuf
(et personnellement, je n'ai jamais rencontré une seule installation
avec ce genre de fusible, les plus vieux que j'ai vu sont des
céramique ampoule parfaitement calibrés), c'est justement parce que
leur fonctionnement est aléatoire en fonction des déformations.

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
paul
2017-07-31 17:23:02 UTC
Permalink
Post by JKB
Le Mon, 31 Jul 2017 15:01:29 +0200,
Post by paul
Post by paul
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
http://forums.futura-sciences.com/electronique/574461-fabriquer-fusibles.html
Z'êtes joueur. Juste une question. Avez-vous une bonne assurance
(-vie) ? J'ai rarement vu autant de conneries en aussi peu de mots.
Alors je répète une fois de plus : un fusible n'est _pas_ linéaire.
Sinon, avec la dispersion de fabrication, on ne pourrait pas les
calibrer. Je viens de mesurer un fusible 250Vac/100mA sur mon
bureau, il fait _à froid_, 0,05 ohm.
Et si on interdit les fusibles fil depuis des années dans le neuf
(et personnellement, je n'ai jamais rencontré une seule installation
avec ce genre de fusible, les plus vieux que j'ai vu sont des
céramique ampoule parfaitement calibrés), c'est justement parce que
leur fonctionnement est aléatoire en fonction des déformations.
JKB
avec quoi peux tu bien mesurer 0.05 ohm ?
bon une bonne nouvelle le u onde fonctionne !
j'ai tordu la piece plastique au seche cheveux pour quelle reprenne sa
place initiale et ai enlevé le stap sur le switch de porte
j'ai acheté des fusibles verres 8a (casto) et j'ai mesuré avec une pince
amperemétrique la consommation ,elle est de 4.6a en pleine puissance !
merci a vous tous d'avoir partagé vos connaissances chacun ayant apporté
son petit éclair de génie ! (éclair elle est bonne non?)
JKB
2017-07-31 17:45:40 UTC
Permalink
Le Mon, 31 Jul 2017 19:23:02 +0200,
Post by paul
Post by JKB
Le Mon, 31 Jul 2017 15:01:29 +0200,
Post by paul
Post by paul
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
http://forums.futura-sciences.com/electronique/574461-fabriquer-fusibles.html
Z'êtes joueur. Juste une question. Avez-vous une bonne assurance
(-vie) ? J'ai rarement vu autant de conneries en aussi peu de mots.
Alors je répète une fois de plus : un fusible n'est _pas_ linéaire.
Sinon, avec la dispersion de fabrication, on ne pourrait pas les
calibrer. Je viens de mesurer un fusible 250Vac/100mA sur mon
bureau, il fait _à froid_, 0,05 ohm.
Et si on interdit les fusibles fil depuis des années dans le neuf
(et personnellement, je n'ai jamais rencontré une seule installation
avec ce genre de fusible, les plus vieux que j'ai vu sont des
céramique ampoule parfaitement calibrés), c'est justement parce que
leur fonctionnement est aléatoire en fonction des déformations.
JKB
avec quoi peux tu bien mesurer 0.05 ohm ?
Gni ? N'importe quel multimètre sérieux est capable de cela. En
l'occurrence, j'ai utilisé mon Gossen. Une autre question ?
Mais mon pont RLC le fait aussi.

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
jules
2017-07-31 17:50:03 UTC
Permalink
Post by JKB
Post by paul
avec quoi peux tu bien mesurer 0.05 ohm ?
Gni ? N'importe quel multimètre sérieux est capable de cela. En
l'occurrence, j'ai utilisé mon Gossen. Une autre question ?
Mais mon pont RLC le fait aussi.
La réf du Gossen ?
Merci,
Richard
JKB
2017-07-31 18:50:41 UTC
Permalink
Le Mon, 31 Jul 2017 19:50:03 +0200,
Post by jules
Post by JKB
Post by paul
avec quoi peux tu bien mesurer 0.05 ohm ?
Gni ? N'importe quel multimètre sérieux est capable de cela. En
l'occurrence, j'ai utilisé mon Gossen. Une autre question ?
Mais mon pont RLC le fait aussi.
La réf du Gossen ?
http://fr.rs-online.com/web/p/multimetres-numeriques/7265099/

Ça commence à mesurer à partir de 0,01 ohm. Ça ne se trouve pas au
bricocasto du coin. Parce qu'avec les merdouilles chinoises, on doit
commencer à mesurer des choses à partir de 5 ohm si on a de la
chance.

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
bp
2017-07-31 18:58:56 UTC
Permalink
Post by JKB
http://fr.rs-online.com/web/p/multimetres-numeriques/7265099/
Ça commence à mesurer à partir de 0,01 ohm. Ça ne se trouve pas au
bricocasto du coin. Parce qu'avec les merdouilles chinoises, on doit
commencer à mesurer des choses à partir de 5 ohm si on a de la
chance.
JKB
oui mais quand on est bricoleur et non pro, 1200 euro ça fait mal pour
le nombre de fois ou l'on a besoin de mesurer une résistance faible
( de toute façon composer avec ce genre de résistance si faible n'est
guere dans les attributs "régulier" du bricolo)
JKB
2017-07-31 19:34:08 UTC
Permalink
Le Mon, 31 Jul 2017 20:58:56 +0200,
Post by bp
Post by JKB
http://fr.rs-online.com/web/p/multimetres-numeriques/7265099/
Ça commence à mesurer à partir de 0,01 ohm. Ça ne se trouve pas au
bricocasto du coin. Parce qu'avec les merdouilles chinoises, on doit
commencer à mesurer des choses à partir de 5 ohm si on a de la
chance.
JKB
oui mais quand on est bricoleur et non pro, 1200 euro ça fait mal pour
le nombre de fois ou l'on a besoin de mesurer une résistance faible
( de toute façon composer avec ce genre de résistance si faible n'est
guere dans les attributs "régulier" du bricolo)
Je n'ai jamais dit le contraire. J'ai simplement pris, en tant que
'pro', ce que j'avais sous la main, histoire de montrer les concetés
débitées plus haut. Un fusible, ça fonctionne comme une ampoule à
incandescence. La résistance est non linéaire en fonction du
courant.

Mon B&K de table doit faire mieux et est moins cher.

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Pascal-J
2017-07-31 20:38:09 UTC
Permalink
<Un fusible, ça fonctionne comme une ampoule à
incandescence. La résistance est non linéaire en fonction du
courant.

Le coef de température du matériau fusible n'est quand même pas le facteur le plus difficile dans l'équation, de plus on a un effet
d'avalanche positif favorisant la fonte avec les matériaux usuels.

Bon, dans de rares cas la résistance de fusion sera a prendre en compte quand elle sera significative par rapport a celle de la
charge (normale ou de défaut) et de l'Icc.
Pascal-J
2017-07-31 20:37:23 UTC
Permalink
Post by bp
oui mais quand on est bricoleur et non pro, 1200 euro ça fait mal pour
le nombre de fois ou l'on a besoin de mesurer une résistance faible

J'ai un contrôleur chinois a 50€ qui a un calibre 50mv .............. le reste c'est de la connaissance de base et de la debrouille.
Le_Chat_Gris
2017-08-01 07:14:01 UTC
Permalink
Post by JKB
Le Mon, 31 Jul 2017 19:50:03 +0200,
Post by jules
Post by JKB
Post by paul
avec quoi peux tu bien mesurer 0.05 ohm ?
Gni ? N'importe quel multimètre sérieux est capable de cela. En
l'occurrence, j'ai utilisé mon Gossen. Une autre question ?
Mais mon pont RLC le fait aussi.
La réf du Gossen ?
http://fr.rs-online.com/web/p/multimetres-numeriques/7265099/
Ça commence à mesurer à partir de 0,01 ohm. Ça ne se trouve pas au
bricocasto du coin. Parce qu'avec les merdouilles chinoises, on doit
commencer à mesurer des choses à partir de 5 ohm si on a de la
chance.
JKB
Ah oui, presque 1000 euros quand même !!
Sinon, avec ça tu peux mesurer le secteur avec 5 chiffres significatifs :-))
Moi, j'ai une merdouille chinoise en 22000 points et je m'en contente bien.
Dans tes propos, on sent le pro arcbouté sur ses certitudes qui prend un peu les
bricoleurs pour une bandes de cons ignares.
Pas cool !!
j'ai aussi 40 ans de métier et je ne suis pas aussi pédant ! Na !
bp
2017-08-01 09:02:17 UTC
Permalink
Post by Le_Chat_Gris
Post by JKB
http://fr.rs-online.com/web/p/multimetres-numeriques/7265099/
Ça commence à mesurer à partir de 0,01 ohm. Ça ne se trouve pas au
bricocasto du coin. Parce qu'avec les merdouilles chinoises, on doit
commencer à mesurer des choses à partir de 5 ohm si on a de la
chance.
JKB
Ah oui, presque 1000 euros quand même !!
Sinon, avec ça tu peux mesurer le secteur avec 5 chiffres significatifs :-))
Moi, j'ai une merdouille chinoise en 22000 points et je m'en contente bien.
Dans tes propos, on sent le pro arcbouté sur ses certitudes qui prend un peu
les bricoleurs pour une bandes de cons ignares.
Pas cool !!
j'ai aussi 40 ans de métier et je ne suis pas aussi pédant ! Na !
Tiens il y a de l'orage prévu en France?
JKB
2017-08-01 09:08:46 UTC
Permalink
Le Tue, 01 Aug 2017 09:14:01 +0200,
Post by Le_Chat_Gris
Post by JKB
Le Mon, 31 Jul 2017 19:50:03 +0200,
Post by jules
Post by JKB
Post by paul
avec quoi peux tu bien mesurer 0.05 ohm ?
Gni ? N'importe quel multimètre sérieux est capable de cela. En
l'occurrence, j'ai utilisé mon Gossen. Une autre question ?
Mais mon pont RLC le fait aussi.
La réf du Gossen ?
http://fr.rs-online.com/web/p/multimetres-numeriques/7265099/
Ça commence à mesurer à partir de 0,01 ohm. Ça ne se trouve pas au
bricocasto du coin. Parce qu'avec les merdouilles chinoises, on doit
commencer à mesurer des choses à partir de 5 ohm si on a de la
chance.
JKB
Ah oui, presque 1000 euros quand même !!
Sinon, avec ça tu peux mesurer le secteur avec 5 chiffres significatifs :-))
Moi, j'ai une merdouille chinoise en 22000 points et je m'en contente bien.
Dans tes propos, on sent le pro arcbouté sur ses certitudes qui prend un peu les
bricoleurs pour une bandes de cons ignares.
Pas cool !!
j'ai aussi 40 ans de métier et je ne suis pas aussi pédant ! Na !
Si je suis arcbouté sur mes certitudes parce que je prétends qu'on ne fait
pas n'importe quoi avec un fusible, je veux bien l'être.

Les réponses faites ici ne sont pas pour l'OP mais pour tous ceux
qui pourraient avoir envie de faire la même chose.

Par ailleurs, j'ai juste répondu plus haut à une simple question.
Pour ta gouverne, j'ai payé mon Gossen en TTC la moitié du prix HT
indiqué chez Radiospare, ce qui n'est pas cher vues les capacités de
l'engin. Mais tu peux faire la même chose avec un multimètre de
table encore moins cher (qui saura faire une mesure précise dans les
faibles courants contrairement à la merdouille chinoise, j'en ai
_aussi_ eu dans les mains et je n'en ai jamais eu une qui savait
mesurer _correctement_ les tensions et courants faibles,
c'est-à-dire avec une erreur relative inférieure à quelques
pourcents.).

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
paul
2017-08-01 09:22:49 UTC
Permalink
Post by Le_Chat_Gris
Moi, j'ai une merdouille chinoise en 22000 points et je m'en contente bien.
Dans tes propos, on sent le pro arcbouté sur ses certitudes qui prend un
peu les bricoleurs pour une bandes de cons ignares.
Pas cool !!
j'ai aussi 40 ans de métier et je ne suis pas aussi pédant ! Na !
bien vu le chat
j'ai participé recement a un atelier un hacklab un atelier réparation le
truc branché qui se fait dans les grandes villes
j'y ai été pour voir ce que les jeunes ingénieurs en electronique
faisaient ,bon j'avoue ne pas avoir été ébloui ,beaucoup de certitudes
peu de résultats... un variac visiblement il ne connaissaient pas
...trop drole
Pascal-J
2017-08-04 10:42:46 UTC
Permalink
;>)




PS : Les auto-transformateurs variables sont une technologie un peu obsolète, cela doit faire pas loin de 20 ans que ceux que
j'utilisais en labo et maintenance ont été remplacés par des alims électroniques et des onduleurs nettement plus surs et pratiques.
bilou
2017-08-04 20:34:47 UTC
Permalink
Post by Pascal-J
PS : Les auto-transformateurs variables sont une technologie un peu
obsolète, cela doit faire pas loin de 20 ans que ceux que j'utilisais en
labo et maintenance ont été remplacés par des alims électroniques et des
onduleurs nettement plus surs et pratiques.
C'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe.
Avant on fabriquait une radio avec un metrix a aiguille
Maintenant il faut un 20000 points true RMS pour allumer une LED
et un microscope USB pour pas la brancher a l'envers :-)
Quand l'appareil de mesure devient 10 fois plus compliqué que ce a quoi
on l'utilise il faut s'inquiéter.
Jean-Christophe
2017-08-05 07:30:56 UTC
Permalink
Post by bilou
Avant on fabriquait une radio avec un metrix a aiguille
Maintenant il faut un 20000 points true RMS pour allumer une LED et un
microscope USB pour pas la brancher a l'envers :-)
Dans le même ordre d'idées, avant on programmait 'à la main' en
assembleur avec toute l'achitecture logicielle au complet dans la tête,
et le tout tenait souvent en quelques centaines ou milliers d'octets.
Maintenant pour écrire le moindre petit truc-gadget il faut des méga
ou giga octets, 15000 € de logiciels, analyseurs syntaxiques, simulateurs,
et partir à la pêche au code sur le net ... pour aboutir à des tartines
mal ficelées dont on ne sait comment elles fonctionnent, et qu'on
ne sait pas dépanner une fois qu'elles ne fonctionnement plus.

En parallèle de ça on constate la même dégradation en électronique.
Il n'en reste aujourd'hui plus beaucoup qui savent concevoir
correctement et en toute connaissance de cause un circuit analogique.

Les industries voulaient de la main-d'oeuvre à bas coût,
l'enseignement leur a fourni ce qu'ils demandaient.
Quand les avions commenceront à tomber du ciel,
il ne faudra pas faire semblant d'être étonnés ...
JKB
2017-08-05 07:51:41 UTC
Permalink
Le Sat, 5 Aug 2017 09:30:56 +0200,
Post by Jean-Christophe
Post by bilou
Avant on fabriquait une radio avec un metrix a aiguille
Maintenant il faut un 20000 points true RMS pour allumer une LED et un
microscope USB pour pas la brancher a l'envers :-)
Dans le même ordre d'idées, avant on programmait 'à la main' en
assembleur avec toute l'achitecture logicielle au complet dans la tête,
et le tout tenait souvent en quelques centaines ou milliers d'octets.
Maintenant pour écrire le moindre petit truc-gadget il faut des méga
ou giga octets, 15000 € de logiciels, analyseurs syntaxiques, simulateurs,
et partir à la pêche au code sur le net ... pour aboutir à des tartines
mal ficelées dont on ne sait comment elles fonctionnent, et qu'on
ne sait pas dépanner une fois qu'elles ne fonctionnement plus.
\begin{Philippe Castelli}
Tiens, j'ai une histoire.

J'ai fait des piges il y a quelques années pour le laboratoire central
de recherche d'un grand énergéticien. Un truc qui tournait autour de
compteurs intelligents et communicants.

Le projet avait déjà été planté deux fois et il fallait un expert aux
cheveux gris (sic) pour le rattraper.

Le cahier des charges était simple :
- une mesure de consommation électrique toutes les minutes ;
- un envoi de ces mesures toutes les quatre heures ;
- la gestion de dix contacts secs (un réel, neufs virtuels) ;
- une connexion réseau ;
- une connexion USB.

Il y a trente ans, on aurait pris un 68B09, quelques mémoire de types
6116 et une ROM 2764, des circuits d'interfaces.

Là, je suis tombé sur un ordinateur complet avec une bouse armesque
comme processeur 64 bits à quatre coeurs, 4 Go de mémoire, 32 Go d'eMMC,
un linux embarqué et une machine virtuelle Java pour faire tourner le
soft de comptage qui explosait en vol. Une véritable usine à gaz, ce qui
tombait assez bien pour l'énergéticien en question.

Je suis pourtant sûr qu'avec un STM32 et quelques composants, on aurait
pu faire la même chose. Si vraiment on voulait quelque chose de
configurable facilement, un MIPS, 32 Mo de mémoire et un NetBSD auraient
été largement suffisants, moins chers et plus fiables.
\end{Philippe Castelli}
Post by Jean-Christophe
En parallèle de ça on constate la même dégradation en électronique.
Il n'en reste aujourd'hui plus beaucoup qui savent concevoir
correctement et en toute connaissance de cause un circuit analogique.
Ne t'en fais pas. Des gens qui savent concevoir en toutes
connaissances de cause des circuits numériques, il n'y en a plus
beaucoup non plus. En revanche, pour écrire du VHDL, bricoler, ça, oui,
on en trouve. Mon boulot actuel, c'est de concevoir du circuit
électronique fiable à 100% pour des applications critiques. Je passe
pour un dinosaure parce que dans certaines applications, je colle
des circuits séquentiels à l'ancienne, ce que plus personne ne fait.
Sauf que mes circuits fonctionnent encore à plus de 100°C là où la
mémoire du microcontrôleur a déjà rendu l'âme !...
Post by Jean-Christophe
Les industries voulaient de la main-d'oeuvre à bas coût,
l'enseignement leur a fourni ce qu'ils demandaient.
Quand les avions commenceront à tomber du ciel,
il ne faudra pas faire semblant d'être étonnés ...
Attention, il n'y a pas que les industries. En école d'ingénieur, on
a viré les cours d'électronique analogique et de traitement
analogique du signal parce que les aspirants sont devenus tellement
ignares en mathématiques qu'on ne peut plus leur faire comprendre la
théorie. Il est beaucoup plus facile d'expliquer un circuit
numérique avec les mains que le fonctionnement d'un circuit
analogique utilisant un transistor unijonction. Et quand je vois que
j'arrive encore par me faire avoir dans le routage de circuit
numériques rapides (parce que là, pour le coup, l'analogique revient
au galop), je comprends mieux pourquoi certaines cartes plantent
aléatoirement (je pense à des cartes mères de PC de marques que je
ne citerais pas).

Et lorsqu'il reste des cours d'électronique analogique, les mises au
point des circuits se font par dichotomie sur des outils comme
Spice. Ce qui permet bien de comprendre comment ça doit fonctionner.

Sur ce, je vous laisse, j'ai une polarisation foireuse à calculer
sur un ampli single ended 2A3 à correction différentielle...

JKB
--
Changement d'activité...
=> http://www.systella.fr
capfree
2017-08-05 13:40:47 UTC
Permalink
Post by JKB
Le Sat, 5 Aug 2017 09:30:56 +0200,
Post by Jean-Christophe
Post by bilou
Avant on fabriquait une radio avec un metrix a aiguille
Maintenant il faut un 20000 points true RMS pour allumer une LED et un
microscope USB pour pas la brancher a l'envers :-)
Dans le même ordre d'idées, avant on programmait 'à la main' en
assembleur avec toute l'achitecture logicielle au complet dans la tête,
et le tout tenait souvent en quelques centaines ou milliers d'octets.
Maintenant pour écrire le moindre petit truc-gadget il faut des méga
ou giga octets, 15000 € de logiciels, analyseurs syntaxiques, simulateurs,
et partir à la pêche au code sur le net ... pour aboutir à des tartines
mal ficelées dont on ne sait comment elles fonctionnent, et qu'on
ne sait pas dépanner une fois qu'elles ne fonctionnement plus.
\begin{Philippe Castelli}
Tiens, j'ai une histoire.
J'ai fait des piges il y a quelques années pour le laboratoire central
de recherche d'un grand énergéticien. Un truc qui tournait autour de
compteurs intelligents et communicants.
Le projet avait déjà été planté deux fois et il fallait un expert aux
cheveux gris (sic) pour le rattraper.
- une mesure de consommation électrique toutes les minutes ;
- un envoi de ces mesures toutes les quatre heures ;
- la gestion de dix contacts secs (un réel, neufs virtuels) ;
- une connexion réseau ;
- une connexion USB.
Il y a trente ans, on aurait pris un 68B09, quelques mémoire de types
6116 et une ROM 2764, des circuits d'interfaces.
Là, je suis tombé sur un ordinateur complet avec une bouse armesque
comme processeur 64 bits à quatre coeurs, 4 Go de mémoire, 32 Go d'eMMC,
un linux embarqué et une machine virtuelle Java pour faire tourner le
soft de comptage qui explosait en vol. Une véritable usine à gaz, ce qui
tombait assez bien pour l'énergéticien en question.
Je suis pourtant sûr qu'avec un STM32 et quelques composants, on aurait
pu faire la même chose. Si vraiment on voulait quelque chose de
configurable facilement, un MIPS, 32 Mo de mémoire et un NetBSD auraient
été largement suffisants, moins chers et plus fiables.
\end{Philippe Castelli}
Post by Jean-Christophe
En parallèle de ça on constate la même dégradation en électronique.
Il n'en reste aujourd'hui plus beaucoup qui savent concevoir
correctement et en toute connaissance de cause un circuit analogique.
Ne t'en fais pas. Des gens qui savent concevoir en toutes
connaissances de cause des circuits numériques, il n'y en a plus
beaucoup non plus. En revanche, pour écrire du VHDL, bricoler, ça, oui,
on en trouve. Mon boulot actuel, c'est de concevoir du circuit
électronique fiable à 100% pour des applications critiques. Je passe
pour un dinosaure parce que dans certaines applications, je colle
des circuits séquentiels à l'ancienne, ce que plus personne ne fait.
Sauf que mes circuits fonctionnent encore à plus de 100°C là où la
mémoire du microcontrôleur a déjà rendu l'âme !...
Post by Jean-Christophe
Les industries voulaient de la main-d'oeuvre à bas coût,
l'enseignement leur a fourni ce qu'ils demandaient.
Quand les avions commenceront à tomber du ciel,
il ne faudra pas faire semblant d'être étonnés ...
Attention, il n'y a pas que les industries. En école d'ingénieur, on
a viré les cours d'électronique analogique et de traitement
analogique du signal parce que les aspirants sont devenus tellement
ignares en mathématiques qu'on ne peut plus leur faire comprendre la
théorie. Il est beaucoup plus facile d'expliquer un circuit
numérique avec les mains que le fonctionnement d'un circuit
analogique utilisant un transistor unijonction. Et quand je vois que
j'arrive encore par me faire avoir dans le routage de circuit
numériques rapides (parce que là, pour le coup, l'analogique revient
au galop), je comprends mieux pourquoi certaines cartes plantent
aléatoirement (je pense à des cartes mères de PC de marques que je
ne citerais pas).
Et lorsqu'il reste des cours d'électronique analogique, les mises au
point des circuits se font par dichotomie sur des outils comme
Spice. Ce qui permet bien de comprendre comment ça doit fonctionner.
Sur ce, je vous laisse, j'ai une polarisation foireuse à calculer
sur un ampli single ended 2A3 à correction différentielle...
JKB
Monde plus complexe, hyper-spécialisation, moins d'efforts car non
reconnus, gratifiés = entropie de Monde
--
capfree -
Benoit-Pierre DEMAINE
2017-08-12 13:43:38 UTC
Permalink
Post by Jean-Christophe
Les industries voulaient de la main-d'oeuvre à bas coût,
l'enseignement leur a fourni ce qu'ils demandaient.
Quand les avions commenceront à tomber du ciel,
il ne faudra pas faire semblant d'être étonnés ...
Ca commence à être le cas.

L'Aérospatiale et Ariane commencent à avoir du mal à trouver des jeunes
assez intelligents pour concevoir des machins qui marchent.

Toute l'industrie française commence à sérieusement se plaindre de ce qui
sort du lycée. L'économie française commence à soufrire des problèmes
scolaires dus à l'incompétence du ministère de l'éducation. Et vu que le
problème a mis 30 ans à s'installer, on risque pas de le résoudre en un
mendat présidentiel ...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_surirradi%C3%A9s_de_l%27h%C3%B4pital_d%27%C3%89pinal
http://www.leparisien.fr/faits-divers/les-accidents-de-radiotherapie-se-sont-multiplies-en-france-24-03-2007-2007880235.php
--
Post by Jean-Christophe
o_/ DEMAINE Benoît-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

"So all that's left, Is the proof that love's not only blind but deaf."
(FAKE TALES OF SAN FRANCISCO, Arctic Monkeys)
bilou
2017-08-12 17:46:18 UTC
Permalink
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
L'Aérospatiale et Ariane commencent à avoir du mal à trouver des jeunes
assez intelligents pour concevoir des machins qui marchent.
Toute l'industrie française commence à sérieusement se plaindre de ce qui
sort du lycée. L'économie française commence à soufrire des problèmes
scolaires dus à l'incompétence du ministère de l'éducation. Et vu que le
problème a mis 30 ans à s'installer, on risque pas de le résoudre en un
mendat présidentiel ...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_surirradi%C3%A9s_de_l%27h%C3%B4pital_d%27%C3%89pinal
http://www.leparisien.fr/faits-divers/les-accidents-de-radiotherapie-se-sont-multiplies-en-france-24-03-2007-2007880235.php
Bonjour
Il n'y a pas que l'éducation nationale a accuser.
Avant le successeur a un poste arrivait 6 mois avant le départ
du titulaire.
Maintenant le poste reste vacant pendant 1 an.
L'excuse de la non traduction d'un logiciel est grotesque
quand on voit certaines traductions il vaut mieux les ignorer.
Jean-Christophe
2017-08-13 06:10:46 UTC
Permalink
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
L'Aérospatiale et Ariane commencent à avoir du mal à trouver des jeunes
assez intelligents pour concevoir des machins qui marchent.
C'est surprise sur prise.
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
Toute l'industrie française commence à sérieusement se plaindre de ce qui
sort du lycée. L'économie française commence à soufrire
Ca ne fait pas que "commencer", parce-que c'est loin d'être nouveau.
Dans les années 80 un ministre a dit qu'il voulait que le taux de réussite
au bac dépasse les 80 %. Qu'ont fait les subordonnés obéissants ?
Au lieu d'améliorer la niveau de l'éducation, ils ont abaissé le niveau
nécessaire pour la délivrance du bac. Braves fonctionnaires à
l'inefficacité proverbiale et au coût démesuré. Avec le temps ça a
ensuite été la même chose pour bac+2, +3, +5 ... les dominos tombent.
Aujourd'hui une majorité ne sont même pas foutus d'écrire correctement
leur propre langue natale. Pour ce qui est de la comprendre, ça n'aide pas.
Alors pour ce qui est des mathématiques, on oublie.

Même les profs finissent par être incompétents dans leur propre domaine.
On ne note pas les élèves avec des chiffres pour ne pas traumatiser
ces petits chéris, et surtout pour cacher la chute libre des compétences.
Et on voit des reportages TV au journal de 20h du service public,
où de braves journalistes tout à fait objectifs nous montrent que,
non, le niveau n'a pas baissé. Le réél n'est pas ce que vous constatez
par vous-même dans la réalité, il est ce qu'on vous dit à la TV.

Ajouter à ça une éducation déresponsabilisant les gens :
lorsque vous faites une erreur, ne la corrigez pas;
d'abord parce-que cela pourrait être pire, mais surtout
parce-qu'il est plus simple de mettre ça sur le dos d'un autre.
On a alors une "onde de baissage de froc" qui se propage
depuis le haut jusqu'en bas des échelons hiérarchiques,
pour finir par être absorbée par les boucs émissaires.
Ce qui, bien sûr, ne résoud rien.

En france les gens ne sont pas placés aux postes de décision
parce-qu'ils sont compétents, mais parce-qu'il faut bien caser
ceux qui sont "élites de naissance" malgré leurs incompétences.
Ah, et n'oubliez pas d'aller voter, ça va sûrement tout résoudre.
bp
2017-08-13 08:15:18 UTC
Permalink
Post by Jean-Christophe
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
L'Aérospatiale et Ariane commencent à avoir du mal à trouver des jeunes
assez intelligents pour concevoir des machins qui marchent.
C'est surprise sur prise.
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
Toute l'industrie française commence à sérieusement se plaindre de ce qui
sort du lycée. L'économie française commence à soufrire
Ca ne fait pas que "commencer", parce-que c'est loin d'être nouveau.
Dans les années 80 un ministre a dit qu'il voulait que le taux de réussite
au bac dépasse les 80 %. Qu'ont fait les subordonnés obéissants ?
Au lieu d'améliorer la niveau de l'éducation, ils ont abaissé le niveau
nécessaire pour la délivrance du bac. Braves fonctionnaires à
l'inefficacité proverbiale et au coût démesuré. Avec le temps ça a
ensuite été la même chose pour bac+2, +3, +5 ... les dominos tombent.
Aujourd'hui une majorité ne sont même pas foutus d'écrire correctement
leur propre langue natale. Pour ce qui est de la comprendre, ça n'aide pas.
Alors pour ce qui est des mathématiques, on oublie.
Même les profs finissent par être incompétents dans leur propre domaine.
On ne note pas les élèves avec des chiffres pour ne pas traumatiser
ces petits chéris, et surtout pour cacher la chute libre des compétences.
Et on voit des reportages TV au journal de 20h du service public,
où de braves journalistes tout à fait objectifs nous montrent que,
non, le niveau n'a pas baissé. Le réél n'est pas ce que vous constatez
par vous-même dans la réalité, il est ce qu'on vous dit à la TV.
lorsque vous faites une erreur, ne la corrigez pas;
d'abord parce-que cela pourrait être pire, mais surtout
parce-qu'il est plus simple de mettre ça sur le dos d'un autre.
On a alors une "onde de baissage de froc" qui se propage
depuis le haut jusqu'en bas des échelons hiérarchiques,
pour finir par être absorbée par les boucs émissaires.
Ce qui, bien sûr, ne résoud rien.
En france les gens ne sont pas placés aux postes de décision
parce-qu'ils sont compétents, mais parce-qu'il faut bien caser
ceux qui sont "élites de naissance" malgré leurs incompétences.
Ah, et n'oubliez pas d'aller voter, ça va sûrement tout résoudre.
g sui dakor sur 7 Anna Lise
je suis d'accord sur cette analyse
JKB
2017-08-13 08:18:58 UTC
Permalink
Le Sun, 13 Aug 2017 08:10:46 +0200,
Post by Jean-Christophe
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
L'Aérospatiale et Ariane commencent à avoir du mal à trouver des jeunes
assez intelligents pour concevoir des machins qui marchent.
C'est surprise sur prise.
Surtout que les mêmes boîtes réchignent à payer des gens compétents.
Je sais de quoi je parle, lorsque je faisais encore de l'expertise,
je passais derrière eux pour récupérer les projets foireux.
Post by Jean-Christophe
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
Toute l'industrie française commence à sérieusement se plaindre de ce qui
sort du lycée. L'économie française commence à soufrire
Ca ne fait pas que "commencer", parce-que c'est loin d'être nouveau.
Dans les années 80 un ministre a dit qu'il voulait que le taux de réussite
au bac dépasse les 80 %. Qu'ont fait les subordonnés obéissants ?
Au lieu d'améliorer la niveau de l'éducation, ils ont abaissé le niveau
nécessaire pour la délivrance du bac. Braves fonctionnaires à
l'inefficacité proverbiale et au coût démesuré. Avec le temps ça a
ensuite été la même chose pour bac+2, +3, +5 ... les dominos tombent.
Aujourd'hui une majorité ne sont même pas foutus d'écrire correctement
leur propre langue natale. Pour ce qui est de la comprendre, ça n'aide pas.
Alors pour ce qui est des mathématiques, on oublie.
Je ne peux pas être d'accord. La moitié de l'humanité étant plus
bête que le médiane, il est mathématiquement impossible de filer le
bac à 80% de la population sauf à faire baisser drastiquement le
niveau. En revanche, on peut reprocher à l'éducnat une certaine
errance et un certain dogmatisme dans les méthodes, ce qui n'arrange
rien.
Post by Jean-Christophe
Même les profs finissent par être incompétents dans leur propre domaine.
Ça, ce n'est pas pour les mêmes raisons. Le CAPES est un concours et
il n'y a plus assez de candidats tellement le métier est attractif
(et ce n'est pas un problème de salaire, le salaire d'un enseignant
étant _objectivement_ intéressant, il ne faut surtout pas oublier
que le traitement n'est pas limité au salaire net dont on parle
toujours). Il n'y a plus de candidats parce que les enseignants sont
coincés entre le ministère à la ramasse, les directeurs
d'établissement souvent incompétents ou ne jouant que pour leurs
petites carrières, les parents et les méthodes imposées. Les
meilleurs se barrent. Je suis issu d'un tel milieu et je pourrais
écrire un bouquin.
Post by Jean-Christophe
On ne note pas les élèves avec des chiffres pour ne pas traumatiser
ces petits chéris, et surtout pour cacher la chute libre des compétences.
Et on voit des reportages TV au journal de 20h du service public,
où de braves journalistes tout à fait objectifs nous montrent que,
non, le niveau n'a pas baissé. Le réél n'est pas ce que vous constatez
par vous-même dans la réalité, il est ce qu'on vous dit à la TV.
lorsque vous faites une erreur, ne la corrigez pas;
d'abord parce-que cela pourrait être pire, mais surtout
parce-qu'il est plus simple de mettre ça sur le dos d'un autre.
On a alors une "onde de baissage de froc" qui se propage
depuis le haut jusqu'en bas des échelons hiérarchiques,
pour finir par être absorbée par les boucs émissaires.
Ce qui, bien sûr, ne résoud rien.
Les verbes en -eindre, -oindre et -soudre ne prennent pas de 'd'
mais prennent s, s, t ;-)
Post by Jean-Christophe
En france les gens ne sont pas placés aux postes de décision
parce-qu'ils sont compétents, mais parce-qu'il faut bien caser
ceux qui sont "élites de naissance" malgré leurs incompétences.
Si seulement il n'y avait que cela comme problème...
Post by Jean-Christophe
Ah, et n'oubliez pas d'aller voter, ça va sûrement tout résoudre.
JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Philippe
2017-08-15 09:33:13 UTC
Permalink
Le Sun, 13 Aug 2017 08:10:46 +0200,
Post by Jean-Christophe
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
L'Aérospatiale et Ariane commencent à avoir du mal à trouver des
jeunes assez intelligents pour concevoir des machins qui marchent.
C'est surprise sur prise.
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
Toute l'industrie française commence à sérieusement se plaindre de
ce qui sort du lycée. L'économie française commence à soufrire
Ca ne fait pas que "commencer",
C'est un sujet que j'adore, je recommande a tous la lecture attentive
de tout ce qui est dans ce lien:
http://educationdechiffree.blog.lemonde.fr/2013/10/15/lenquete-de-locde-sur-les-competences-des-adultes-piaac-decryptage-des-resultats-de-la-france/

C'est plus, comme l'a dit JKB, que les entreprises ne veulent plus
rémunérer les compétences, alors les gens de qualité partent vers
d'autres horizons que la technique pure, sans compter les
expatriations. Aujourd'hui, combien de nouveaux diplômés de
Sup Élec vont faire du bureau d'études?

Au sujet du «80% d'une tranche d'âge avec le bac», il y a une grosse
méprise.
Je vous renvoie a ce lien sur l'année 2016:
http://www.education.gouv.fr/cid55597/resultats-definitifs-de-la-session-2016-du-baccalaureat-stabilite-de-la-reussite-dans-les-voies-generale-et-technologique-progression-dans-la-voie-professionnelle.html

Ce sont les bac techniques et pro qui assurent la moitié des effectifs
des bacheliers. Ces bacheliers là ne sont pas des candidats pour les
postes de conception dont il est question. Il n'y a «que» 40% d'une
classe d'âge avec un bac général. Les bac techniques et pro assurent
l'autre moitié et les titulaires de ces bac là vont assez rapidement
gagner leur vie avec des emplois de production et maintenance plutôt
que de conception.
--
Philippe Vessaire Ò¿Ó¬
JKB
2017-08-15 09:48:09 UTC
Permalink
Le Tue, 15 Aug 2017 11:33:13 +0200,
Post by JKB
Le Sun, 13 Aug 2017 08:10:46 +0200,
Post by Jean-Christophe
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
L'Aérospatiale et Ariane commencent à avoir du mal à trouver des
jeunes assez intelligents pour concevoir des machins qui marchent.
C'est surprise sur prise.
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
Toute l'industrie française commence à sérieusement se plaindre de
ce qui sort du lycée. L'économie française commence à soufrire
Ca ne fait pas que "commencer",
C'est un sujet que j'adore, je recommande a tous la lecture attentive
http://educationdechiffree.blog.lemonde.fr/2013/10/15/lenquete-de-locde-sur-les-competences-des-adultes-piaac-decryptage-des-resultats-de-la-france/
C'est plus, comme l'a dit JKB, que les entreprises ne veulent plus
rémunérer les compétences, alors les gens de qualité partent vers
d'autres horizons que la technique pure, sans compter les
expatriations. Aujourd'hui, combien de nouveaux diplômés de
Sup Élec vont faire du bureau d'études?
Je modère ces propos étant en partie dans l'enseignement supérieur.

Il y a une vraie baisse du niveau des étudiants au niveau bac+5.
L'an passé, j'ai eu un stagiaire bac+4 dégrossi. C'était le premier
depuis plus de 10 ans. J'ai failli l'empailler pour le montrer aux
autres.

Lorsque je montre les rapports de projets de
fin d'étude d'il y a vingt ans à des aspirants ingénieurs bac+5
aujourd'hui, ils n'imaginent même pas comment des étudiants
pouvaient rendre un tel travail il y a ving ans.
Post by JKB
Au sujet du «80% d'une tranche d'âge avec le bac», il y a une grosse
méprise.
http://www.education.gouv.fr/cid55597/resultats-definitifs-de-la-session-2016-du-baccalaureat-stabilite-de-la-reussite-dans-les-voies-generale-et-technologique-progression-dans-la-voie-professionnelle.html
Ce sont les bac techniques et pro qui assurent la moitié des effectifs
des bacheliers. Ces bacheliers là ne sont pas des candidats pour les
postes de conception dont il est question. Il n'y a «que» 40% d'une
classe d'âge avec un bac général. Les bac techniques et pro assurent
l'autre moitié et les titulaires de ces bac là vont assez rapidement
gagner leur vie avec des emplois de production et maintenance plutôt
que de conception.
Mouaips. Les bacs technologiques et plus encore les bac pro sont des
poubelles parce qu'on veut absolument y coller les lycéens
incapables de suivre en filière générale alors qu'ils pourraient
être très intéressants. Mais qu'on fasse comme en Suisse, ça fonctionne !

Sans compter que le problème est plus profond encore. En filière
générale, ils ne savent plus ni lire ni écrire. Ça handicape.
Et qu'on ne me dise surtout pas que c'est une conséquence des 80%
d'une classe d'âge au bas (et 50% à la licence, hein, faut pas
l'oublier celle-là). Lorsque j'ouvre les cahiers des élèves de mon
arrière-grand'père et de ma grand'mère, je suis sidéré de voir le
niveau de l'élève médian de la communale rurale il y a un siècle. Il
y avait des fautes, mais pas tant que cela sachant que ces élèves
n'étaient pas des francophones lorsqu'ils rentraient chez eux et ne
parlaient Français qu'à l'école. Il n'y a aucune raison scientifique
qui fasse qu'on s'en tire plus mal aujourd'hui.

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Le_Chat_Gris
2017-08-15 14:06:04 UTC
Permalink
Post by JKB
Le Tue, 15 Aug 2017 11:33:13 +0200,
Post by JKB
Le Sun, 13 Aug 2017 08:10:46 +0200,
Post by Jean-Christophe
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
L'Aérospatiale et Ariane commencent à avoir du mal à trouver des
jeunes assez intelligents pour concevoir des machins qui marchent.
C'est surprise sur prise.
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
Toute l'industrie française commence à sérieusement se plaindre de
ce qui sort du lycée. L'économie française commence à soufrire
Ca ne fait pas que "commencer",
C'est un sujet que j'adore, je recommande a tous la lecture attentive
http://educationdechiffree.blog.lemonde.fr/2013/10/15/lenquete-de-locde-sur-les-competences-des-adultes-piaac-decryptage-des-resultats-de-la-france/
C'est plus, comme l'a dit JKB, que les entreprises ne veulent plus
rémunérer les compétences, alors les gens de qualité partent vers
d'autres horizons que la technique pure, sans compter les
expatriations. Aujourd'hui, combien de nouveaux diplômés de
Sup Élec vont faire du bureau d'études?
Je modère ces propos étant en partie dans l'enseignement supérieur.
Il y a une vraie baisse du niveau des étudiants au niveau bac+5.
L'an passé, j'ai eu un stagiaire bac+4 dégrossi. C'était le premier
depuis plus de 10 ans. J'ai failli l'empailler pour le montrer aux
autres.
Lorsque je montre les rapports de projets de
fin d'étude d'il y a vingt ans à des aspirants ingénieurs bac+5
aujourd'hui, ils n'imaginent même pas comment des étudiants
pouvaient rendre un tel travail il y a ving ans.
Post by JKB
Au sujet du «80% d'une tranche d'âge avec le bac», il y a une grosse
méprise.
http://www.education.gouv.fr/cid55597/resultats-definitifs-de-la-session-2016-du-baccalaureat-stabilite-de-la-reussite-dans-les-voies-generale-et-technologique-progression-dans-la-voie-professionnelle.html
Ce sont les bac techniques et pro qui assurent la moitié des effectifs
des bacheliers. Ces bacheliers là ne sont pas des candidats pour les
postes de conception dont il est question. Il n'y a «que» 40% d'une
classe d'âge avec un bac général. Les bac techniques et pro assurent
l'autre moitié et les titulaires de ces bac là vont assez rapidement
gagner leur vie avec des emplois de production et maintenance plutôt
que de conception.
Mouaips. Les bacs technologiques et plus encore les bac pro sont des
poubelles parce qu'on veut absolument y coller les lycéens
incapables de suivre en filière générale alors qu'ils pourraient
être très intéressants. Mais qu'on fasse comme en Suisse, ça fonctionne !
Sans compter que le problème est plus profond encore. En filière
générale, ils ne savent plus ni lire ni écrire. Ça handicape.
Et qu'on ne me dise surtout pas que c'est une conséquence des 80%
d'une classe d'âge au bas (et 50% à la licence, hein, faut pas
l'oublier celle-là). Lorsque j'ouvre les cahiers des élèves de mon
arrière-grand'père et de ma grand'mère, je suis sidéré de voir le
niveau de l'élève médian de la communale rurale il y a un siècle. Il
y avait des fautes, mais pas tant que cela sachant que ces élèves
n'étaient pas des francophones lorsqu'ils rentraient chez eux et ne
parlaient Français qu'à l'école. Il n'y a aucune raison scientifique
qui fasse qu'on s'en tire plus mal aujourd'hui.
JKB
la raison est à mon avis qu'il faut travailler !!
Et travailler c'est fatiguant .....
Et ça laisse moins de temps pour facebook, tweeter, instagram et youtube.
Et puis, la chose vraiment importante dans la vie, c'est le mercato et le
transfert de Neymard, sans oublier le look et les fringues à la mode, alors les
cours de maths on s'en bat les couilles.
De toute façons, les maths C nul é sa ser a r1.

Quand je pense que j'ai passé presque toutes mes soirées après le bac (71) au
CNAM et mes dimanches en partiels .....
Bye
Philippe
2017-08-16 06:43:50 UTC
Permalink
Le Tue, 15 Aug 2017 16:06:04 +0200,
Post by Le_Chat_Gris
la raison est à mon avis qu'il faut travailler !!
Et travailler c'est fatiguant .....
Et ça laisse moins de temps pour facebook, tweeter, instagram et
youtube. Et puis, la chose vraiment importante dans la vie, c'est le
mercato et le transfert de Neymard, sans oublier le look et les
fringues à la mode, alors les cours de maths on s'en bat les couilles.
De toute façons, les maths C nul é sa ser a r1.
Là, tu parles de ceux qui préfèrent les cours de récréation aux cours
de math.

Il y a quand même une partie tout aussi importante dans chaque classe
d'âge qui passent par ma filière préférée (prépa puis école) et là je
peux te dire que le niveau est notoirement plus élevé que dans les
années '70. Mais ceux qui sortent de ces filières ont d'autres
aspirations que celles que nous avions et ne s'intéressent que rarement
aux activités qui sont défendues ici.
J'ai été personnellement impressionné par le décalage de niveau entre
sup et spé d'aujourd'hui et les programmes des écoles d'ingé. Nous
étions loin d'être capable de résoudre les problèmes posés aujourd'hui.
J'ai passé la décennie 2000 a travailler avec des jeunes de divers
horizons et tous étaient d'un bien meilleur niveau que nous l'étions
dans les années 78-85.
--

Philippe Vessaire Ò¿Ó¬
JKB
2017-08-16 06:54:58 UTC
Permalink
Le Wed, 16 Aug 2017 08:43:50 +0200,
Post by Philippe
Le Tue, 15 Aug 2017 16:06:04 +0200,
Post by Le_Chat_Gris
la raison est à mon avis qu'il faut travailler !!
Et travailler c'est fatiguant .....
Et ça laisse moins de temps pour facebook, tweeter, instagram et
youtube. Et puis, la chose vraiment importante dans la vie, c'est le
mercato et le transfert de Neymard, sans oublier le look et les
fringues à la mode, alors les cours de maths on s'en bat les couilles.
De toute façons, les maths C nul é sa ser a r1.
Là, tu parles de ceux qui préfèrent les cours de récréation aux cours
de math.
Il y a quand même une partie tout aussi importante dans chaque classe
d'âge qui passent par ma filière préférée (prépa puis école) et là je
peux te dire que le niveau est notoirement plus élevé que dans les
années '70.
Gnî ?

Pour info, je traîne mes guêtres à Centrale Paris et à l'ENST Paris
(et dans deux autres écoles encore) et je ne suis vraiment pas, mais
alors vraiment d'accord avec cette dernière phrase. Les étudiants
actuels savent certes utiliser des outils qui n'existaient pas dans
les années 1970, mais de là à dire que le niveau est notoirement plus
élevé, il y a un pas que je ne franchirai pas. Théoriquement, ce
sont actuellement des billes.
Post by Philippe
Mais ceux qui sortent de ces filières ont d'autres
aspirations que celles que nous avions et ne s'intéressent que rarement
aux activités qui sont défendues ici.
J'ai été personnellement impressionné par le décalage de niveau entre
sup et spé d'aujourd'hui et les programmes des écoles d'ingé. Nous
étions loin d'être capable de résoudre les problèmes posés aujourd'hui.
J'ai passé la décennie 2000 a travailler avec des jeunes de divers
horizons et tous étaient d'un bien meilleur niveau que nous l'étions
dans les années 78-85.
J'aimerais savoir d'où ils venaient. Parce qu'entre le niveau que
j'avais en sortant de spé M' dans ces années-là et le niveau actuel
en sortant de prépa, ce n'est pas réellement à l'avantage des
sortants actuels.

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Philippe
2017-08-16 07:23:30 UTC
Permalink
Le Wed, 16 Aug 2017 06:54:58 +0000 (UTC),
Post by JKB
Pour info, je traîne mes guêtres à Centrale Paris et à l'ENST Paris
(et dans deux autres écoles encore) et je ne suis vraiment
pas, mais alors vraiment d'accord avec cette dernière phrase. Les
étudiants actuels savent certes utiliser des outils qui n'existaient
pas dans les années 1970, mais de là à dire que le niveau est
notoirement plus élevé, il y a un pas que je ne franchirai pas.
Théoriquement, ce sont actuellement des billes.
C'est sur que Centrale Paris a eu quelques soucis et la reprise en main
avec une promo (rentrée 2014 je crois) où près de 25% ont fait deux
fois la première année est en cours. La fusion avec Sup Élec doit aussi
être digérée. ENST n'est plus très cotée parmi les élèves non plus, elle
recrute probablement plus bas que dans le passé.
Il faut voir la progression d'autres écoles (ENSAM, Centrale
Nantes, différentes ENSI) et des écoles sur dossier comme l'UTC ou
l'INSA Lyon.
J'ai vu le regard de mes gamins et de leurs camarades sur tout ça, le
monde a quand même bien changé et les cotes d'amour des différentes
activités possibles sont très différentes de celles des années 78-85.
Les activités de conception sont un peu trop méprisées a mon goût. Pour
info, moi c'est bac en 1974.
Dans mon entourage privé, pour ceux qui ont ce niveau c'est ENS, les
ponts, différentes ENSI.
Dans mon entourage professionnel c'était un peu toutes les écoles
avec en plus des formations directes spécialisées. J'ai vu arriver les
nouveaux embauchés dans la décennie 2000 mais les dernières années
étaient au contact de gens déjà expérimentés. Depuis janvier, pour moi
c'est retraite.
--
http://youtu.be/63f-e7fSfYk
Philippe Vessaire Ò¿Ó¬
JKB
2017-08-16 07:41:34 UTC
Permalink
Le Wed, 16 Aug 2017 09:23:30 +0200,
Post by Philippe
Le Wed, 16 Aug 2017 06:54:58 +0000 (UTC),
Post by JKB
Pour info, je traîne mes guêtres à Centrale Paris et à l'ENST Paris
(et dans deux autres écoles encore) et je ne suis vraiment
pas, mais alors vraiment d'accord avec cette dernière phrase. Les
étudiants actuels savent certes utiliser des outils qui n'existaient
pas dans les années 1970, mais de là à dire que le niveau est
notoirement plus élevé, il y a un pas que je ne franchirai pas.
Théoriquement, ce sont actuellement des billes.
C'est sur que Centrale Paris a eu quelques soucis et la reprise en main
avec une promo (rentrée 2014 je crois) où près de 25% ont fait deux
fois la première année est en cours. La fusion avec Sup Élec doit aussi
être digérée. ENST n'est plus très cotée parmi les élèves non plus, elle
recrute probablement plus bas que dans le passé.
Pas sûr. Lorsqu'on permet aux 10% des meilleurs d'intégrer une
école, si le niveau global baisse, le niveau des 10% les meilleurs
aussi.
Post by Philippe
Il faut voir la progression d'autres écoles (ENSAM, Centrale
Nantes, différentes ENSI) et des écoles sur dossier comme l'UTC ou
l'INSA Lyon.
Bof. Le seul stagiaire intéressant que j'ai eu dernièrement (et j'en
ai quelques uns) venait de Grenoble. Il y a quelques années, j'en ai
eu un de Clermont. Ils n'avaient jamais fait d'écoles a priori
cotées. Ils en voulaient simplement par eux mêmes. C'était
tellement fort en eux qu'ils ont réussi à assimiler deux ou trois
chapitres du Proakis _seuls_. La plupart des doctorants que j'ai eu
dans les pattes sont incapables de le faire pour une thèse !

Les étudiants qui s'en sortent aujourd'hui sont ceux qui arrivent à
apprendre par eux mêmes. Mais pour cela, il faut une bonne base
théorique qui n'est plus fournie ni par les prépas actuelles ni par les
grandes écoles. En fait, un ingénieur aujourd'hui, c'est un bon
technicien (appliquant des recettes) d'il y a trente ans.

JKB

PS: et c'est un gars du CNISF^WIeSF qui écrit ça même si ça lui fait
mal.
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Jean-Christophe
2017-08-16 09:52:19 UTC
Permalink
un ingénieur aujourd'hui, c'est un bon technicien
(appliquant des recettes) d'il y a trente ans.
Voilà.

Et par suite, un technicien aujourd'hui, c'est ...
olivier B.
2017-08-16 13:57:08 UTC
Permalink
Post by JKB
Les étudiants qui s'en sortent aujourd'hui sont ceux qui arrivent à
apprendre par eux mêmes.
c'est pas faux, mon grand a fait prepa + école d'ingénierie info, ça
évolue tellement vite que les élèvent sont souvent en avance par rapport
aux profs, pour être dans les meilleurs sur le marché il faut beaucoup
gratter à coté.
JKB
2017-08-16 14:02:03 UTC
Permalink
Le Wed, 16 Aug 17 13:57:08 +0000,
Post by olivier B.
Post by JKB
Les étudiants qui s'en sortent aujourd'hui sont ceux qui arrivent à
apprendre par eux mêmes.
c'est pas faux, mon grand a fait prepa + école d'ingénierie info, ça
évolue tellement vite que les élèvent sont souvent en avance par rapport
aux profs, pour être dans les meilleurs sur le marché il faut beaucoup
gratter à coté.
Ce qui signifie aussi qu'il faut avoir les connaissances de base
pour pouvoir le faire. Ce qui me dérange le plus, en fait, c'est de
voir les aspirants ingénieurs bachoter.

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
olivier B.
2017-08-16 14:25:42 UTC
Permalink
Post by JKB
Le Wed, 16 Aug 17 13:57:08 +0000,
Post by olivier B.
Post by JKB
Les étudiants qui s'en sortent aujourd'hui sont ceux qui arrivent à
apprendre par eux mêmes.
c'est pas faux, mon grand a fait prepa + école d'ingénierie info, ça
évolue tellement vite que les élèvent sont souvent en avance par rapport
aux profs, pour être dans les meilleurs sur le marché il faut beaucoup
gratter à coté.
Ce qui signifie aussi qu'il faut avoir les connaissances de base
pour pouvoir le faire.
Quand j'étais en maitrise, le prof d'elec de puisance nous as dit
"aujourd'hui je ne vous fait pas cours". Il a attendu qu'on ait tous
remballé nos affaires et commencé à se lever pour ajouter "par contre
rasseyez vous on va parler..."

ça a été l'heure la plus profitable de ma vie, pour la faire courte il
nous à fait prendre conscience que si on était là juste pour apprendre
on avait tout faux, que ce que l'on apprenait de plus important, c'était
d'apprendre à apprendre, on a pas tout compris sur le coups mais il nous a
tracé son parcours professionnel et on en a vu toute le vérité.

C'est le message que je m'efforce de faire passer à tout les jeunes qui me
passent dans les mains,depuis mes fils aux stagiaires, c'est pas forcément
évident mais je reste convaincu que c'est le bagage le plus profitable, en
tout cas ça coute rien d'essayer
Post by JKB
Ce qui me dérange le plus, en fait, c'est de voir les aspirants ingénieurs
bachoter.
certes
MAIxxx
2017-08-16 15:52:23 UTC
Permalink
Post by Le_Chat_Gris
Post by JKB
Le Tue, 15 Aug 2017 11:33:13 +0200,
Post by JKB
Le Sun, 13 Aug 2017 08:10:46 +0200,
Post by Jean-Christophe
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
L'Aérospatiale et Ariane commencent à avoir du mal à trouver des
jeunes assez intelligents pour concevoir des machins qui marchent.
C'est surprise sur prise.
Post by Benoit-Pierre DEMAINE
Toute l'industrie française commence à sérieusement se plaindre de
ce qui sort du lycée. L'économie française commence à soufrire
Ca ne fait pas que "commencer",
C'est un sujet que j'adore, je recommande a tous la lecture attentive
http://educationdechiffree.blog.lemonde.fr/2013/10/15/lenquete-de-locde-sur-les-competences-des-adultes-piaac-decryptage-des-resultats-de-la-france/
C'est plus, comme l'a dit JKB, que les entreprises ne veulent plus
rémunérer les compétences, alors les gens de qualité partent vers
d'autres horizons que la technique pure, sans compter les
expatriations. Aujourd'hui, combien de nouveaux diplômés de
Sup Élec vont faire du bureau d'études?
Je modère ces propos étant en partie dans l'enseignement supérieur.
Il y a une vraie baisse du niveau des étudiants au niveau bac+5.
L'an passé, j'ai eu un stagiaire bac+4 dégrossi. C'était le premier
depuis plus de 10 ans. J'ai failli l'empailler pour le montrer aux
autres.
Lorsque je montre les rapports de projets de
fin d'étude d'il y a vingt ans à des aspirants ingénieurs bac+5
aujourd'hui, ils n'imaginent même pas comment des étudiants
pouvaient rendre un tel travail il y a ving ans.
Post by JKB
Au sujet du «80% d'une tranche d'âge avec le bac», il y a une grosse
méprise.
http://www.education.gouv.fr/cid55597/resultats-definitifs-de-la-session-2016-du-baccalaureat-stabilite-de-la-reussite-dans-les-voies-generale-et-technologique-progression-dans-la-voie-professionnelle.html
Ce sont les bac techniques et pro qui assurent la moitié des effectifs
des bacheliers. Ces bacheliers là ne sont pas des candidats pour les
postes de conception dont il est question. Il n'y a «que» 40% d'une
classe d'âge avec un bac général. Les bac techniques et pro assurent
l'autre moitié et les titulaires de ces bac là vont assez rapidement
gagner leur vie avec des emplois de production et maintenance plutôt
que de conception.
Mouaips. Les bacs technologiques et plus encore les bac pro sont des
poubelles parce qu'on veut absolument y coller les lycéens
incapables de suivre en filière générale alors qu'ils pourraient
être très intéressants. Mais qu'on fasse comme en Suisse, ça fonctionne !
Sans compter que le problème est plus profond encore. En filière
générale, ils ne savent plus ni lire ni écrire. Ça handicape.
Et qu'on ne me dise surtout pas que c'est une conséquence des 80%
d'une classe d'âge au bas (et 50% à la licence, hein, faut pas
l'oublier celle-là). Lorsque j'ouvre les cahiers des élèves de mon
arrière-grand'père et de ma grand'mère, je suis sidéré de voir le
niveau de l'élève médian de la communale rurale il y a un siècle. Il
y avait des fautes, mais pas tant que cela sachant que ces élèves
n'étaient pas des francophones lorsqu'ils rentraient chez eux et ne
parlaient Français qu'à l'école. Il n'y a aucune raison scientifique
qui fasse qu'on s'en tire plus mal aujourd'hui.
JKB
la raison est à mon avis qu'il faut travailler !!
Et travailler c'est fatiguant .....
Et ça laisse moins de temps pour facebook, tweeter, instagram et youtube.
Et puis, la chose vraiment importante dans la vie, c'est le mercato et
le transfert de Neymard, sans oublier le look et les fringues à la mode,
alors les cours de maths on s'en bat les couilles.
De toute façons, les maths C nul é sa ser a r1.
Quand je pense que j'ai passé presque toutes mes soirées après le bac
(71) au CNAM et mes dimanches en partiels .....
Bye
Les mômes un peu doués qui veulent bosser à l'école se font traiter de
bouffons et sont socialement rejetés par leurs pairs. Après ça, essayez
d'intégrer même une "petite école".

Et puis ya le hash qui cuit pas mal de jeunes cerveaux. Il faudrait
faire la corrélation consommation d'herbe et les résultats de PISA par
exemple.

J'aimerais aussi connaître les taux d'échec scolaires selon des critères
"ethniques" (hoh!) chose évidemment interdite pour cause d'autruche la
tête dans le sable.
--
La folie blesse, le génie (du mal) tue.
Jean-Christophe
2017-08-16 17:54:57 UTC
Permalink
Post by MAIxxx
Les mômes un peu doués qui veulent bosser à l'école se font traiter de
bouffons et sont socialement rejetés par leurs pairs.
Très vrai.
Jean-Christophe
2017-08-15 15:02:14 UTC
Permalink
Post by JKB
vraie baisse du niveau des étudiants au niveau bac+5.
Niveau BAC+2 aussi.
Post by JKB
l'empailler pour le montrer aux autres.
Aurais-tu déjà épuisé ta réserve d'azote liquide ? :-)
JKB
2017-08-15 15:26:15 UTC
Permalink
Le Tue, 15 Aug 2017 17:02:14 +0200,
Post by Jean-Christophe
Post by JKB
vraie baisse du niveau des étudiants au niveau bac+5.
Niveau BAC+2 aussi.
Post by JKB
l'empailler pour le montrer aux autres.
Aurais-tu déjà épuisé ta réserve d'azote liquide ? :-)
Non, mais je n'ai malheureusement plus de formol et je ne suis pas
abonné au gaz, ce qui rend les conserves assez difficile à faire.

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
jules
2017-07-31 17:56:34 UTC
Permalink
Post by JKB
Post by paul
avec quoi peux tu bien mesurer 0.05 ohm ?
Gni ? N'importe quel multimètre sérieux est capable de cela. En
l'occurrence, j'ai utilisé mon Gossen. Une autre question ?
Mais mon pont RLC le fait aussi.
https://picclick.co.uk/The-Ducter-Low-Resistance-Testing-Set-Instruction-Book-162550192586.html#&gid=1&pid=1
O bids !
Pascal-J
2017-07-31 20:42:56 UTC
Permalink
Post by JKB
Et si on interdit les fusibles fil depuis des années dans le neuf
(et personnellement, je n'ai jamais rencontré une seule installation
avec ce genre de fusible, les plus vieux que j'ai vu sont des
céramique ampoule parfaitement calibrés), c'est justement parce que
leur fonctionnement est aléatoire en fonction des déformations.

Plus ou moins. Si les fils fusibles et les tabatière ont été interdits c'est principalement pour deux raisons :

- Contacts trop accessibles aux mimines des bricoleurs du dimanche ....... si bricoleurs il y a.

- Et surtout (et c'est la principale raison) l'impossibilité de respecter le calibre nominal de l'installation, les épingles a
cheveux ayant causé plus d'incendie que Néron dans ses bons jours. A noter que c'est pour la même raison que les formats et taille
de fusibles domestique empêchent toute erreur (milieu rigolo) alors qu'en industriel les tailles sont uniques par rapport au calibre
(milieu normalement pro).

- Imprécision dus au montage et écrasement du fil, oui, mais généralement dans le sens de la diminution du calibre.

- Pas d'étanchéité et flash pouvant sortir de l'enceinte.


Quand a la date d'interdiction je n'ai pas de souvenirs précis, mais je dirais bien jusque dans les années 60/70. Du fil j'en ai
trouvé facilement jusqu'en 90, après on ne trouvait plus que des plaquettes pré-serties calibrées pour la maintenance, maintenant le
grand ternet permet de trouver de tout. La maison de mes parents en avait encore lors de sa vente.





De plus les cartouches a usage unique ont de nombreuses avantages permettant d'augmenter la précision de fonte et surtout le pouvoir
de coupure (que la cartouche soit cylindrique ou en bouteille de schnaps.

- Enceinte fermée empêchant la projection de métal en fusion lors du fonctionnement.
- Usage unique empêchant la métallisation du porte fil, qui dans certains cas empêche une coupure complète du circuit.
- Augmentation du pouvoir de coupure généralement par utilisation de bourrage
- Diminution du temps de fusion par fil tendu ou ressort limitant encore plus l'arc
- Et effectivement augmentation de la précision de fonctionnement par utilisation sur certains types de cartouche d'éléments actif
en forme de lanière prédécoupés.

Mais ne pas oublier que tout est relatif et que la précision (hormis certains modèles particuliers) est plus que relative, surtout
pour les faibles surcharges et les durées de fonctionnement longues ......... et puis certains fusibles utilisés en haute puissance
basse tension (fusibles 100 a 400A 24-48v d'engins de manut par ex) ne sont jamais que des barres cuivre (fil) a peu prés calibrées.


Les fusibles, c'est tellement simple que l'on pourrait écrire un bouquin de 300 pages rien qu'a en décrire toutes les subtilités ;>)
Benoit-Pierre DEMAINE
2017-08-12 13:54:34 UTC
Permalink
Post by Pascal-J
Quand a la date d'interdiction je n'ai pas de souvenirs précis, mais je
dirais bien jusque dans les années 60/70. Du fil j'en ai
trouvé facilement jusqu'en 90, après on ne trouvait plus que des
plaquettes pré-serties calibrées pour la maintenance, maintenant le
grand ternet permet de trouver de tout. La maison de mes parents en avait
encore lors de sa vente.
J'ai trouvé 2002 pour l'interdiction du fusible.
Post by Pascal-J
- Enceinte fermée empêchant la projection de métal en fusion lors du fonctionnement.
Pas d'accord. Il m'est arrivé que le verre explose. après, faut ramasser
les bouts de verre dans l'appareil ...
--
Post by Pascal-J
o_/ DEMAINE Benoît-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

"So all that's left, Is the proof that love's not only blind but deaf."
(FAKE TALES OF SAN FRANCISCO, Arctic Monkeys)
bilou
2017-07-31 17:18:25 UTC
Permalink
Post by paul
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
Une ampoule de phare auto avec les 2 filaments en //.
Gare aux explosions toutefois.
paul
2017-07-31 17:27:32 UTC
Permalink
Post by bilou
Post by paul
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
Une ampoule de phare auto avec les 2 filaments en //.
Gare aux explosions toutefois.
oui c'est ce que faisait avec une ampoule 230v entre le collecteur du BU
ligne et l'enroulement THT ,astuce donnée par THOMSON dans le 17 eme a
Paris dans leur centre de formation ! pour eviter de cramer des bu !
paul
2017-07-31 17:31:10 UTC
Permalink
Post by paul
Post by bilou
Post by paul
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
Une ampoule de phare auto avec les 2 filaments en //.
Gare aux explosions toutefois.
oui c'est ce que faisait avec une ampoule 230v entre le collecteur du BU
ligne et l'enroulement THT ,astuce donnée par THOMSON dans le 17 eme a
Paris dans leur centre de formation ! pour eviter de cramer des bu !
au fait a 8:47 (dans le fil de discution) j'avais envoyé le schéma pour
ceux que ça interesse
jules
2017-07-31 17:48:04 UTC
Permalink
Post by paul
Post by bilou
par quoi remplacer un fusible de 8 ampères 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a mètre un fil de cuivre mais...
Une ampoule de phare auto avec les 2 filaments en //.
Gare aux explosions toutefois.
oui c'est ce que faisait avec une ampoule 230v entre le collecteur du
BU ligne et l'enroulement THT ,astuce donnée par THOMSON dans le 17
eme a Paris dans leur centre de formation ! pour éviter de cramer des
bu !
au fait a 8:47 (dans le fil de discussion) j'avais envoyé le schéma pour
ceux que ça intéresse
C'est toujours mieux pour l'analyse des symptômes annoncés. On a pu
constater que sur ce matériel très dangereux, mis entre toutes les
mains, la protection a bien fonctionné.
Au repair café je répète avec envie toujours que il y a des ingénieurs
consciencieux partout.
JKB
2017-07-31 17:49:13 UTC
Permalink
Le Mon, 31 Jul 2017 19:27:32 +0200,
Post by paul
Post by bilou
Post by paul
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
Une ampoule de phare auto avec les 2 filaments en //.
Gare aux explosions toutefois.
oui c'est ce que faisait avec une ampoule 230v entre le collecteur du BU
ligne et l'enroulement THT ,astuce donnée par THOMSON dans le 17 eme a
Paris dans leur centre de formation ! pour eviter de cramer des bu !
On peut utiliser une ampoule, mais pas comme ça (sauf si on tient
absolument à ce qu'elle fasse fusible pour protéger le zistor).

J'ai la flemme d'expliquer. Allez poser la question sur un forum où
se trouvent des réparateurs de TSF.
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
jules
2017-07-31 17:44:10 UTC
Permalink
Post by paul
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
Le fusible (F1 ou FU) saute pour 2000 W de consommés, pas par hasard.
Dans le micro onde la puissance en ligne µOnde est toujours à 100%
(genre 800W) pendant Ton, la variation a lieu par le rapport Ton/Toff du
relais d'où le Ouin pas Ouin du magnétron.

Le fusible 5x20 est interne. Il doit être remplacé que par le même.
Si les switchs de sécurité SWA&B sont dégradés le modèle est souvent
standard, il suffit de le remplacer par un équivalent d'un appareil en
panne.
Vu la dangerosité du produit µOnde les sécurités sont multipliées.
Jean-Christophe
2017-08-13 12:14:54 UTC
Permalink
(...) faire le schéma d'un amplificateur analogique ayant un gain de 6
dB, réalisé avec un circuit intégré
Un AOP ?
(...) Un seul a su me répondre correctement. Il a été engagé le jour même
Mirifique !
Il y en a eu UN qui sache faire une multiplication
sans se tirer une balle dans le pied. Une pointure, quoi.
Yannix
2017-08-13 15:28:04 UTC
Permalink
Copie et suivi idoine ...
Post by Jean-Christophe
(...) faire le schéma d'un amplificateur analogique ayant un gain de 6
dB, réalisé avec un circuit intégré
Un AOP ?
Chuuut !

X.

PS: D'ailleurs, c'est pas de l'AOP, c'est de l'AOC pour le pinard ! :o)
--
Post by Jean-Christophe
Macron, je veux bien marcher dessus du pied gauche, ça porte bonheur.
Et voilà. J'étais sûr que ça allait déraper...
Forcément, ça glisse.
JKB
2017-08-13 15:35:36 UTC
Permalink
Le Sun, 13 Aug 2017 17:28:04 +0200,
Post by Yannix
Copie et suivi idoine ...
Post by Jean-Christophe
(...) faire le schéma d'un amplificateur analogique ayant un gain de 6
dB, réalisé avec un circuit intégré
Un AOP ?
Chuuut !
D'ailleurs, peut-on considérer cela comme un circuit intégré ?

Loading Image...

Parce qu'il m'en reste quelques uns...

JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Jean-Christophe
2017-08-13 16:14:44 UTC
Permalink
Post by JKB
"JKB"
D'ailleurs, peut-on considérer cela comme un circuit intégré ?
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/15/K2-w_Vacuum_Tube_Op-amp.jpg/303px-K2-w_Vacuum_Tube_Op-amp.jpg
Parce qu'il m'en reste quelques uns...
Bon sang !

Loading Image...
Pascal-J
2017-08-13 18:19:50 UTC
Permalink
Pourqoui ne pas donner le lien de l'image d'origine ?

Loading Image...

la page
http://www.cowardstereoview.com/analog/



;>)
Post by Jean-Christophe
Post by JKB
"JKB"
D'ailleurs, peut-on considérer cela comme un circuit intégré ?
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/15/K2-w_Vacuum_Tube_Op-amp.jpg/303px-K2-w_Vacuum_Tube_Op-amp.jpg
Parce qu'il m'en reste quelques uns...
Bon sang !
http://www.cjoint.com/doc/17_08/GHnqlggdOTh_K2W.jpg
Benoit-Pierre DEMAINE
2017-08-13 20:14:42 UTC
Permalink
Quitte à parler des bases de la logique ... je préfère ceci:

--
Post by paul
o_/ DEMAINE Benoît-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

"So all that's left, Is the proof that love's not only blind but deaf."
(FAKE TALES OF SAN FRANCISCO, Arctic Monkeys)
Jean-Christophe
2017-08-14 08:23:59 UTC
Permalink
La méthode que tu proposes serait géniale si elle tenait compte des
réalités du terrain. Chose qui ne t'effleure même pas.
Y'a des mecs qui ne descendent jamais de leur nuage
et qui attendent qu'on vienne leur talquer le derrière.

J'ai connu des techniciens (dans le privé, s'entend) qui mettaient
une semaine pour boucler un boulot qui prend une journée, alors
qu'on leur avait déjà bien mâché et pré-digéré le travail en amont.
(il ne s'agissait donc pas d'une question de niveau ni de savoir-faire)
J'en avais parlé en tête à tête avec l'un d'eux, son commentaire :

" Tu comprends, si je fais tel travail en une journée, pour ce
" travail j'aurai gagné l'équivalent d'une journée de salaire ;
" alors que si je le fais durer une semaine,
" pour ce même travail j'aurai gagné 5 fois plus.

Etonnant, non ?


J'ai connu des ingénieurs (d'un institut de recherche financé par l'Etat)
qui mettaient un an pour boucler un boulot qui prend deux mois,
leur commentaire : " Ici, nous ne sommes pas tenus à un résultat. "

Etonnant, non ?
Maboule
2017-08-13 20:38:27 UTC
Permalink
Post by Jean-Christophe
(...) faire le schéma d'un amplificateur analogique ayant un gain de 6
dB, réalisé avec un circuit intégré
Un AOP ?
(...) Un seul a su me répondre correctement. Il a été engagé le jour même
Mirifique !
Il y en a eu UN qui sache faire une multiplication
sans se tirer une balle dans le pied. Une pointure, quoi.
Oui, on peut dire ça ! :-)
Jean-Christophe
2017-08-13 12:28:22 UTC
Permalink
Les entreprises ne sont jamais contentes, et toujours très difficile.
Un travail, c'est du concret, avec les mains à fond dans le cambouis ;
il ne s'agit pas de s'astiquer bien planqué à l'abri derrière un bureau.
Il y a suffisamment de gens compétents
Non, et cela, tous ceux qui travaillent le constatent.
c'est le contribuable qui doit payer les formations
Le contribuable paye déjà des impôts, taxes, etc; tout ce fric étant
destiné entre autres à financer l'Education Nationale, dont tout
le monde constate, par les faits, la chute libre depuis 3 décennies.
j***@imetric.com
2017-08-16 09:20:45 UTC
Permalink
Post by paul
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
Je n'ai pas lu toute la série, mais certains extraits uniquement. Donc ma réponse fera peut-être doublons.
Vu le danger des µondes ces fours sont conçus avec un niveau de sécurité plus élevé que la "normale" (des appareils ménagers!). Surtout la surveillance de la porte est "élaborée".
Pour faire simple: plusieurs (3...7) contacts (style fin de course, micro-switches) sont branchés de telle sorte que quand la porte est ouverte la partie HF ne peut pas fonctionner; il ne peut avoir que 2 états normaux: Porte ouverte ou porte fermée. Toute autre combinaison de tous ces contacts indique un capteur défectueux et résultera en un court-circuit => fusible saute => l'utilisateur "normal" va chez le dépanneur...!
Donc, et la ce n'est que ce que je fais personnellement:
- je vérifie que tous ces contacts fonctionnent et que la mécanique correspondante (cames...) est en bon état.
- je vérifie qu'il n'y a pas un autre problème
- je remplace le fusible par le même modèle (en général un modèle lent (X At)
- ET A PARTIR DE LA J'ETEINS TOUJOURS LE FOUR (minuterie sur 0, par exemple) AVANT D'OUVRIR LA PORTE! Vu le bruit qu'ils font, il est aisé de ne pas ouvrir la porte tant qu'il fonctionne!

Et surtout: NE JAMAIS TESTER UN FOUR µONDE SANS AVOIR COMPLETEMENT RECABLÉ LES MASSES... PUIS FERMÉ ET REVISSÉ COMPLÈTEMENT LE BOITIER!!!

Bonne journée.
JBG
paul
2017-08-24 07:06:41 UTC
Permalink
Post by j***@imetric.com
Post by paul
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
Je n'ai pas lu toute la série, mais certains extraits uniquement. Donc ma réponse fera peut-être doublons.
Vu le danger des µondes ces fours sont conçus avec un niveau de sécurité plus élevé que la "normale" (des appareils ménagers!). Surtout la surveillance de la porte est "élaborée".
Pour faire simple: plusieurs (3...7) contacts (style fin de course, micro-switches) sont branchés de telle sorte que quand la porte est ouverte la partie HF ne peut pas fonctionner; il ne peut avoir que 2 états normaux: Porte ouverte ou porte fermée. Toute autre combinaison de tous ces contacts indique un capteur défectueux et résultera en un court-circuit => fusible saute => l'utilisateur "normal" va chez le dépanneur...!
- je vérifie que tous ces contacts fonctionnent et que la mécanique correspondante (cames...) est en bon état.
- je vérifie qu'il n'y a pas un autre problème
- je remplace le fusible par le même modèle (en général un modèle lent (X At)
- ET A PARTIR DE LA J'ETEINS TOUJOURS LE FOUR (minuterie sur 0, par exemple) AVANT D'OUVRIR LA PORTE! Vu le bruit qu'ils font, il est aisé de ne pas ouvrir la porte tant qu'il fonctionne!
Et surtout: NE JAMAIS TESTER UN FOUR µONDE SANS AVOIR COMPLETEMENT RECABLÉ LES MASSES... PUIS FERMÉ ET REVISSÉ COMPLÈTEMENT LE BOITIER!!!
Bonne journée.
JBG
c'est beau cette littérature ,ne pas faire ci ne pas faire ça
mais ça c'est pour les novices ,ceux qui ne savent pas lire un schéma
électrique et un schéma électronique certain ont acquis un savoir
parfois de façon autodidacte ,ici ont apprend énormément de chose
je suis étonné de la longueur de ce fil ,mais tout ceux qui y participe
ont manifestement des connaissances parfois très pointue et je trouve
positif de les partager
olivier B.
2017-08-24 08:25:16 UTC
Permalink
Post by paul
Post by j***@imetric.com
Post by paul
par quoi remplacer un fusible de 8 amperes 230vac 20*5mn pour un micro
onde ? je me risquerai a metre un fil de cuivre mais...
Je n'ai pas lu toute la série, mais certains extraits uniquement. Donc ma
réponse fera peut-être doublons.
Vu le danger des µondes ces fours sont conçus avec un niveau de
sécurité plus élevé que la "normale" (des appareils ménagers!). Surtout
la surveillance de la porte est "élaborée".
Pour faire simple: plusieurs (3...7) contacts (style fin de course,
micro-switches) sont branchés de telle sorte que quand la porte est ouverte
Porte ouverte ou porte fermée. Toute autre combinaison de tous ces contacts
indique un capteur défectueux et résultera en un court-circuit => fusible
saute => l'utilisateur "normal" va chez le dépanneur...!
- je vérifie que tous ces contacts fonctionnent et que la mécanique
correspondante (cames...) est en bon état.
- je vérifie qu'il n'y a pas un autre problème
- je remplace le fusible par le même modèle (en général un modèle lent (X At)
- ET A PARTIR DE LA J'ETEINS TOUJOURS LE FOUR (minuterie sur 0, par
exemple) AVANT D'OUVRIR LA PORTE! Vu le bruit qu'ils font, il est aisé de
ne pas ouvrir la porte tant qu'il fonctionne!
Et surtout: NE JAMAIS TESTER UN FOUR µONDE SANS AVOIR COMPLETEMENT
RECABLÉ LES MASSES... PUIS FERMÉ ET REVISSÉ COMPLÈTEMENT LE BOITIER!!!
c'est beau cette littérature ,ne pas faire ci ne pas faire ça
mais ça c'est pour les novices ,ceux qui ne savent pas lire un schéma
électrique et un schéma électronique certain ont acquis un savoir
parfois de façon autodidacte ,ici ont apprend énormément de chose
je suis étonné de la longueur de ce fil ,mais tout ceux qui y participe
ont manifestement des connaissances parfois très pointue et je trouve
positif de les partager
je suis dubitatif sur l'histoire du nombre de contact, 3 me parait déjà
beaucoup mais alors 7..., ainsi que sur le fait que la surveillance soit
"élaborée" alors qu'une mise en série suffit, et surtout sur le fait que
ça fasse sauter le fusible puisque en temps normal un porte ouverte ne
fait que stopper la production.
jules
2017-08-24 09:24:06 UTC
Permalink
Post by olivier B.
Post by j***@imetric.com
Vu le danger des µondes ces fours sont conçus avec un niveau de
sécurité plus élevé que la "normale" (des appareils ménagers!). Surtout
la surveillance de la porte est "élaborée".
Pour faire simple: plusieurs (3...7) contacts (style fin de course,
micro-switches) sont branchés de telle sorte que quand la porte est ouverte
Porte ouverte ou porte fermée. Toute autre combinaison de tous ces contacts
indique un capteur défectueux et résultera en un court-circuit => fusible
saute => l'utilisateur "normal" va chez le dépanneur...!
je suis dubitatif sur l'histoire du nombre de contact, 3 me parait déjà
beaucoup mais alors 7..., ainsi que sur le fait que la surveillance soit
"élaborée" alors qu'une mise en série suffit, et surtout sur le fait que
ça fasse sauter le fusible puisque en temps normal un porte ouverte ne
fait que stopper la production.
Au début du "fil" il y avait le schéma électrique qui montrait la
"double" conduite avec des gros switch à cosse.
Pour moi il y a des risques de collage des contacts d'où le double en
série.

Continuer la lecture sur narkive:
Loading...